/finance/homepage

Marcel Forget associé dans une firme visée par le fisc

Éric Yvan Lemay et Alexandre Robillard | Bureau d’enquête

L’ex-numéro deux de l’UPAC a eu maille à partir avec Revenu Québec, l’an dernier, en raison de son implication dans une mystérieuse entreprise d’import-export.

À LIRE ÉGALEMENT

- Le no 2 de l’UPAC moussait Newtech auprès de ses collègues

Le no 2 de l’UPAC a reçu des chèques à son bureau

Marcel Forget quitte ses fonctions, annonce Lafrenière

Marcel Forget, qui a démissionné hier, était l’un des deux associés de la firme Lune Bleu International qui a été condamnée à payer plus de 12 500$ à Revenu Québec en juin 2016.

L’entreprise a été enregistrée comme société en nom collectif au REQ en 2009 par un collègue de la Sûreté du Québec, Michel Bélanger. Les deux hommes n’ont toutefois pas pu dire à quoi servait l’entreprise enregistrée comme spécialisée dans l’import-export.

C’est Michel Bélanger qui a mis le nom et l’adresse de Forget comme son seul autre associé. En 2013, dans une déclaration de mise à jour du REQ, il n’a rien modifié, laissant le nom de Forget dans les documents officiels.

L’homme qui est maintenant à la retraite, a confirmé avoir été associé avec Forget dans le passé, mais que ce n’est plus le cas.

«À l’époque, on a fait des affaires. C’était des affaires personnelles. Je pense que je n’ai pas à élaborer sur ça.»

Une erreur?

Pour sa part, Marcel Forget dit qu’il n’a jamais été impliqué dans Lune Bleu.

«Je n'ai jamais eu d'activité dans cette compagnie ni été associé. La mention de mon nom au REQ est une erreur. D'ailleurs, Revenu Québec est au fait de cette erreur et la situation est régularisée depuis septembre 2016», a indiqué Forget par courriel.

M. Bélanger affirme pour sa part que le nom de M. Forget n’a pas été mis par erreur, mais qu’il aurait dû être retiré des documents puisqu’il n’était pas impliqué.

«Il n’a jamais rien fait, on a demandé qu’il soit retiré et ça n’a pas été fait.»

Il soutient qu’il était le seul visé par des réclamations de Revenu Québec.

Marcel Forget dit pour sa part avoir appris en 2013 de Revenu Québec que son nom était encore associé à Lune bleu. Il a alors demandé au REQ le retrait de son nom, ce qui n’a pas été fait.

M. Forget affirme qu’il ignore à quoi l’entreprise a servi. Il a tenté en vain de parler avec M. Bélanger à ce sujet.

«Je n’ai jamais été capable de recontacter Michel, il est retraité, je ne sais pas où il est.»

Dans la même catégorie