/finance/homepage

L’encadrement de l’inspection pré-achat de nouveau réclamé

Agence QMI

Mani con chiavi con sfondo porta di casa

stock.adobe.com

Acheter une maison s’avère certainement l’un des investissements les plus importants d’une vie, ce qui rend l’inspection pré-achat capitale pour éviter les mauvaises surprises. Pourtant, le Québec est à la traîne par rapport à d’autres provinces en refusant de s’attaquer à l’encadrement de la pratique.

«Au Québec, n’importe qui peut encore aujourd’hui se prétendre inspecteur pré-achat puisqu’il n’existe aucune formation minimale requise», dénonce l’Association des consommateurs pour la qualité dans la construction (ACQC), qui milite depuis une quinzaine d’années pour que la province «légifère afin d’émettre des normes de pratique» pour cette profession.

L’ACQC, qui a effectué une recherche sur la question en 2012, soutient que la Colombie-Britannique, l’Alberta et maintenant l’Ontario devancent le Québec, qui «tire encore de l’arrière» en tardant à encadrer l’inspection pré-achat.

L’Association souhaiterait qu’une formation «minimale» soit requise pour exercer le métier.

«Il n’y a aucune norme uniforme obligatoire ni d’exigence minimale de garantie ou d’assurance professionnelle. Le consommateur se trouve donc sans protection devant le manque d’encadrement de cette pratique», écrit-on dans un communiqué publié en réaction à la position d’InterNACHI-Québec, organisation qui disait avoir eu la confirmation de la part du ministre des Finances, Carlos Leitao, que le gouvernement n’entendait pas encadrer la pratique d’inspecteur.

L’ACQC dit au contraire avoir obtenu «l’heure juste» auprès de la ministre responsable de la Protection du consommateur et de l’Habitation, Lise Thériault.

«On nous a confirmé que plusieurs avenues étaient étudiées pour encadrer la pratique et que ce dossier faisait partie des priorités de la ministre. L’ACQC se réjouit que la ministre Thériault soit résolue à agir pour améliorer la protection des consommateurs immobiliers québécois et attend ses propositions concrètes avec grand intérêt», a précisé l’Association.