/finance

St-Hubert et Harvey’s unissent leurs forces au Québec

Pierre Couture | Agence QMI 

Simon Clark / Agence QMI

Les bannières St-Hubert et Harvey’s feront désormais équipe au Québec. Plusieurs restaurants St-Hubert Express seront dorénavant combinés à ceux de Harvey’s, sous le même toit, a appris Le Journal.

La direction des rôtisseries St-Hubert annoncera lundi un important plan de croissance pour la chaîne de burgers Harvey’s au Québec. Les investissements pourraient atteindre les 40 millions $.

Selon nos informations, jusqu’à 45 restaurants Harvey’s verront le jour au Québec au cours des prochaines années, alors que le développement de la marque sera dorénavant assumé par le bureau chef de St-Hubert, à Laval.

« Une équipe de St-Hubert sera dédiée à Harvey’s et aura à cœur l’expansion de la bannière à travers le Québec », a confirmé au Journal le président des Rôtisseries St-Hubert, Richard Scofield.

Les Entreprises Cara, qui a acheté St-Hubert l’an dernier pour 540 millions $, a clairement l’intention de développer la marque Harvey’s en sol québécois.

Dans le reste du Canada, de nombreux établissements Harvey’s partagent déjà sous le même toit leurs activités avec la bannière Swiss Chalet.

Actuellement, on compte 41 restaurants St-Hubert Express au Québec. Certains d’entre eux seront convertis pour accueillir des Harvey’s, alors que de nouveaux sites combinés seront construits, comme celui de Pointe-aux-Trembles qui ouvrira ses portes en janvier prochain.

Des restaurants uniques aussi

Le plan de croissance de Harvey’s au Québec prévoit également l’ouverture de restaurants uniques.

Certains restaurants St-Hubert pourraient aussi offrir des produits Harvey’s par le service de commandes au comptoir.

Au Québec, Harvey’s compte seulement 46 établissements, comparativement à plus de 239 restaurants dans le reste du Canada.

Dans les établissements combinés, les employés de Harvey’s et de St-Hubert sont dorénavant formés pour travailler pour les deux bannières.

De meilleures marges

La maison-mère propriétaire de St-Hubert, Cara, ne cache pas que ces changements devraient permettre à la chaîne de rôtisseries de dégager de meilleures marges de profits.

Au dernier trimestre, les revenus de Cara ont déçu les analystes financiers qui s’attendaient à une meilleure croissance des ventes de l’entreprise détenant plus de 1249 restaurants sous les bannières St-Hubert, Harvey’s, Swiss Chalet, East Side Mario’s, Kelseys, Montana’s, etc.

« Les marges de St-Hubert sont inférieures à l’objectif de 10 % malgré des synergies d’achat », a fait valoir l’analyste George Doumet de la Banque Scotia dans une note de recherche aux investisseurs.

St-Hubert en bref

  • Chiffre d’affaires 620 millions $

  • Nombre d’établissements: 123

  • 34 % du chiffre d’affaires réalisé dans les restaurants