/finance/homepage

La journée la plus active dans les magasins sera le 22 décembre

Luc Cinq-Mars/24 HEURES MTL/AGENCE QMI

Si on se fie aux années passées, le 22 décembre devrait être la journée où le plus grand nombre de transactions par débit seront enregistrées au Canada en 2017, selon Interac.

Il s’agira du vendredi juste avant Noël, une journée qui se traduit par une ruée vers les magasins pour les achats de dernière minute.

Selon Interac, l’année dernière, les Canadiens avaient acheté pour 1,2 milliard $ par l’intermédiaire de 24 millions de transactions par débit le vendredi 23 décembre, pour une moyenne de 50 $ par opération.

Interac évalue que le nombre de transactions devrait atteindre 25 millions vendredi de la semaine prochaine.

L’organisme note que les transactions sans contact sont de plus en plus populaires, ce qui permet d’accélérer le passage aux caisses enregistreuses.

«Nous avons constaté que les Canadiens ont adopté de façon fulgurante notre produit débit sans contact, Interac Flash, puisque les consommateurs ont utilisé Flash plus de 1,5 milliard de fois cette année, soit 80% de plus que l'an dernier», a souligné Martin Ho, chef, gestion des produits, chez Interac, dans un communiqué diffusé lundi.

Moneris

De son côté, la firme Moneris, qui exploite des terminaux de paiement dans les commerces, en vient à la même conclusion au sujet du 22 décembre. Elle note que les transactions par cartes de débit ou de crédit atteindront alors leur nombre maximum pour l’année.

D’après les données de la firme, «l’année dernière, les Manitobains étaient les plus importants magasineurs de dernière minute, suivis des Ontariens et des Québécois», affirme-t-on dans un communiqué.

De façon globale, le nombre de transactions en 2016 lors du dernier vendredi avant Noël ont augmenté de 11,3 % par rapport à la même journée en 2015, note Moneris.

Sondage

Par ailleurs, Interac a obtenu un sondage sur les habitudes de consommation des Canadiens pendant les Fêtes dans lequel on apprend «sans surprise, que nous dépensons surtout pour nos enfants».

Une proportion de 43 % des personnes sondées explique qu'ils gâteront surtout leurs enfants, puis leur conjoint (31 %) et enfin leurs parents (12 %).

Fait amusant : «les Canadiens dépensent presque autant pour leurs animaux de compagnie (3 %) durant les Fêtes que pour leur meilleur ami humain (4 %)», note Interac.

Le sondage a été réalisé du 27 octobre au 1er novembre, auprès de 1061 personnes.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.