/news/culture

Louise Lecavalier reçoit un doctorat honorifique de l’UQAM

Agence QMI 

Crédit: Alexis Aubin

L’artiste de la danse, Louise Lecavalier a reçu vendredi un doctorat honoris causa de l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

La danseuse et chorégraphe s’est vu décerner ce titre honorifique pour sa carrière exceptionnelle et le rayonnement international de son talent.

La cérémonie s’est déroulée dans le cadre de la présentation du spectacle des finissants de danse de l’UQAM, «Quelque chose de sauvage».

Le doctorat honoris causa est la plus haute distinction qu'une université peut décerner. Louise Lecavalier rejoint ainsi des personnalités, telles que Denis Villeneuve, Alexandre Taillefer, Réjean Thomas, Sheila Fraser, Danny Laferrière, Bernard, Laurent et Alain Lemaire, Jean Lemire, Yannick Nézet-Séguin, Hubert Reeves, Isabella Rosselini, Michèle Thibodeau-Deguire, Gilles Vigneault, Lise Watier ou encore Wim Wenders, que l'UQAM a honorées au fil des ans.

Un style inimitable

Figure emblématique de la danse contemporaine, Louise Lecavalier a été révélée au début des années 1980 par la compagnie «La La La Human Steps» du chorégraphe Édouard Lock, dont elle est restée l’égérie pendant près de deux décennies. Elle a également accompagné David Bowie pour la tournée Sound+Vision, en 1990.

En 2006, elle fonde sa propre compagnie, «Fou glorieux».

Qualifiée de «danseuse la plus brillante et tragique de notre époque», par le magazine britannique «Melody Maker», cette artiste reconnue mondialement a reçu de nombreuses distinctions prestigieuses, dont le prix Bessie, l’Ordre du Canada, le Prix du Gouverneur général et le grand prix du Conseil des arts de Montréal.

Dans la même catégorie