/news/society

Ensemble depuis 73 ans, ils doivent vivre dans des résidences différentes

TVA Nouvelles

Deux personnes âgées du Nouveau-Brunswick qui ont passé plus de sept décennies ensemble se retrouvent maintenant séparées après que l'une d'elles ait dû déménager dans une autre résidence.

Herbert et Audrey Goodine ont passé 73 années de leur vie ensemble, dont 69 en tant que mari et femme, rapporte Global News. En raison de l'état de santé d'Herbet qui s'est dégradé, ce dernier a dû se rendre dans une résidence plus adaptée à ses besoins.

Depuis près de quatre ans, ils vivaient à la Victoria Villa Special Care Home qui se trouve à Perth-Andover au Nouveau-Brunswick. Toutefois, parce qu'Herbert souffre de démence, il a dû déménager à 45 minutes de route de là.

Sa fille, Dianne Phillips, a été informée de la situation vendredi dernier et le déménagement s'est fait lundi. «De le retirer comme ça, une semaine avant Noël ce n'était pas correct, a-t-elle expliqué à Global. C'est mentalement et émotionnellement difficile pour eux. Pour moi, c'est de l'abus d'aînés.»

Jusqu'à lundi dernier, Herbert et Audrey partageaient la même chambre, le même lit et s'embrassaient avant de se coucher chaque jour. Tout ça s'est abruptement arrêté lundi.

«Noël est un temps où tout le monde est heureux, mais ce n'est pas le temps le plus heureux de ma vie. S'ils m'avaient laissé avec ma femme où j'étais, ça le serait», a affirmé Herbert à la chaîne de télé.

Du côté de la résidence Victoria Villa, on ne peut pas commenter sur ce cas particulier, mais on explique qu'un patient qui demande plus de supervision ne peut pas rester à cette résidence et qu'il faut alors suivre les règles établies par le gouvernement.

Le département du Développement social a dit à Global prendre en considération le fait que deux proches vivent dans même une résidence.

Dianne comprend que son père a besoin de soins spécialisés, mais que sa condition n'en est qu'à ses débuts, mais surtout, qu'ils auraient dû procéder différemment.

«Je n'ai pas de problème avec le niveau de soins, j'ai un problème avec la façon dont ça s'est déroulé», insiste Dianne.

Herbet dit que ç'a été difficile de s'adapter à ce changement après avoir vécu avec sa femme pendant 73 ans. Ils seront réunis pour Noël pour célébrer chez leur fille, mais après ça, les visites seront éloignées.

La famille croit que la situation idéale serait que les deux aînés vivent dans la même résidence, à Perth, où ils ont vécu toute leur vie.

Dans la même catégorie