/finance/homepage

Un boîtier pour réduire sa consommation et économiser

Pierre-Paul Biron - Agence QMI

Jean-François Desgagné / Agence QMI

Une start-up de Québec mettra bientôt sur le marché un appareil permettant de calculer la dépense en électricité d’une borne de recharge de voiture électrique, en plus de suivre la consommation de plusieurs appareils de la maison, tout ça dans le but de réduire votre facture d’électricité.

EVSens a été fondée par trois entrepreneurs de Québec, propriétaires de voitures électriques, qui se demandaient combien leur coûtait la recharge sur la borne installée à la maison.

« Quand tu vas mettre de l’essence, c’est simple, le montant est affiché. Mais sur la borne, il n’y a pas de montant en électricité. C’est de là que part l’idée », explique Hans Tremblay, président de l’entreprise.

EVA est donc un lecteur installé directement sur les fils de la boîte électrique. L’appareil calcule exactement le courant qui traverse le fil et permet de savoir la dépense précise en électricité des appareils qui y sont branchés.

En plus d’une borne de recharge pour la voiture, le système peut accueillir cinq autres appareils, permettant de suivre les dépenses exactes d’un spa, d’un chauffe-eau ou d’une sécheuse, par exemple.

Prise de conscience

« Les gens qui prennent conscience des coûts de chacune de leurs actions dans la maison diminuent généralement leurs dépenses en électricité de 10 % à 15 % en faisant seulement un peu plus attention. C’est ce qu’on veut permettre », indique M. Tremblay.

Toutes les informations colligées par EVA seront transmises directement à un compte utilisateur sur le web. Divers graphiques et analyses permettront aux gens d’ajuster leur consommation, et ces derniers pourront même recevoir des alertes.

« Le système est prévu pour apprendre de la consommation normale et réagir si elle devient anormale. L’usager pourrait donc recevoir un texto pour une cuisinière demeurée allumée ou un congélateur qui ne fonctionne plus. Si ça permet de sauver 300 $ de viande, l’appareil se rentabilise assez vite », souligne le fondateur, précisant que le prix de vente devrait justement tourner autour des 300 $.

D’ici le printemps

EVSens a obtenu au cours des derniers mois toutes ses certifications, notamment celle des Laboratoires des assureurs du Canada.

La compagnie est actuellement en phase de test avant de débuter la commercialisation du produit, prévue ce printemps. Si tout va comme prévu, une incursion sur le marché américain est envisagée assez rapidement.

« Notre produit est attrayant pour le marché américain où l’électricité est à taux variable plutôt que fixe comme ici. Nous avons l’appui de Québec International qui nous aide beaucoup pour cette étape importante », précise M. Tremblay.

Qu’est-ce que EVA?

-Système de mesure du courant électrique inventé par EVSens

-6 ports d’alimentation permettant de brancher 6 appareils électriques

-Dispositif conçu pour rendre intelligente une borne de recharge de voiture électrique

-Interface web présentant en temps réel la consommation de la voiture et des appareils branchés à EVA

-Appareil conçu pour sensibiliser les gens à la consommation électrique et mener ultimement à une économie sur la facture d’électricité.

L’électrification des transports encouragée

En plus de vouloir diminuer leur facture d’électricité, EVSens veut faciliter la vie des propriétaires de voitures électriques et, ultimement, participer à sa façon à l’électrification des transports.

Un réseau de location de bornes de recharge privées géré directement à partir du système EVA sera notamment mis en place lorsque suffisamment d’unités auront été installées. Comme le montant exact de chaque recharge est connu avec le produit de la compagnie de Québec, il devient facile de mettre en place un système d’utilisateur-payeur.

« Le tout se fait de façon confidentielle sur notre plateforme puisqu’aucune adresse n’est donnée tant que la transaction n’est pas conclue. Nous donnons seulement une approximation de la distance. Le propriétaire fixe ses prix et pourra toujours refuser une demande », précise le fondateur d’EVSens, Hans Tremblay, qui espère voir le service devenir une sorte d’Airbnb de la recharge de voiture.

Coup de pouce à Hydro

Le système EVA pourrait aussi donner un coup de pouce à Hydro-Québec en diminuant la consommation électrique lors des périodes de pointe, en rendant les bornes de recharge pour véhicule « intelligentes ».

Cette façon de faire permettra de programmer des recharges « à retardement » qui éviteront l’engorgement du réseau électrique.

« Ça permettra de brancher la voiture au retour à la maison, mais de la laisser charger seulement après 2 h du matin, par exemple, pour éviter de surcharger le réseau », précise Hans Tremblay.

L’idée pourrait aussi devenir une source d’économie importante si Hydro-Québec emboîte le pas et va de l’avant avec une tarification modulaire selon les périodes de pointe sur son réseau.

Dans la même catégorie