/finance/homepage

La boisson Four Loko toujours vendue malgré l'interdiction

Matthieu Charest | Agence QMI

ARCHIVES, TVA NOUVELLES

Plusieurs boissons interdites comme la Four Loko se retrouvent encore sur les tablettes partout au Québec.

La Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ) a pourtant exigé le 20 novembre dernier que 35 produits fabriqués par Cidrerie Solar soient retirés des tablettes.

À LIRE ÉGALEMENT

L’embouteilleur de la boisson alcoolisée Four Loko en faillite

- La boisson Four Loko retirée des tablettes

Elle tombe dans le coma après une canette de Four Loko

Malgré la faillite de 40 millions $ de Solar le 14 décembre révélée par Le Journal de Montréal, les produits sont toujours offerts aux consommateurs.

« Il semble que le retrait n’a pas été effectué partout, concède Me Joyce Tremblay, porte-parole de la RACJ. Nous sommes en communication avec les forces de l’ordre et si nous trouvons de ces produits, les commerçants s’exposent à une suspension ou à une révocation de leurs permis d’alcool ».

L’été dernier, Le Journal de Montréal a découvert qu’une jeune femme de 20 ans s’était retrouvée en coma éthylique à l’hôpital après avoir bu une seule canette de Four Loko.

Il n’a pourtant suffi que de quelques visites dans des dépanneurs d’Hochelaga-Maisonneuve pour retrouver des boissons Four Loko encore en vente.

Un dépanneur de la rue Hochelaga à Montréal affiche même une publicité pour ces boissons sur sa porte d’entrée.

Dans la même catégorie