/news/currentevents

Le camionneur, «héros du jour», évite une tragédie dans le tunnel

TVA Nouvelles

L’incendie d’un camion semi-remorque a bien failli causer une catastrophe, ce matin à la sortie du pont-tunnel Lafontaine, n’eut été du réflexe du chauffeur.

À LIRE ÉGALEMENT:

Un semi-remorque en flammes cause un bouchon monstre

Le camionneur se dirigeait vers Laval avec sa cargaison de légumes, très tôt ce matin, sur l’autoroute 25 en direction nord, lorsqu’il s’est aperçu dans le tunnel que son semi-remorque était en feu.

Photo: Mihail Gilca

«Quand je suis entré dans le tunnel, j’ai vu une explosion près de mon pneu, relate Mihail Gilca. J’étais au milieu du tunnel. Après ça, j’ai vu de la fumée et j’ai compris que c’était dangereux. J’ai accéléré pour sortir vite du tunnel», a confié l’homme originaire de Moldavie dans une brève entrevue en anglais avec la journaliste de TVA Nouvelles.

À l’emploi d’Intermark transport depuis deux ans, M. Gilca a eu la présence d’esprit de poursuivre sa route plutôt que de tenter d'immobiliser son camion à l’intérieur de la structure du tunnel.

Sans l’excellente réaction qu’il a eue, qui sait ce qui aurait pu survenir avec un semi-remorque en flammes en plein tunnel et le flot de véhicules qui suivait derrière. Les autorités ont d’ailleurs salué le sang froid de l’homme, dont la langue maternelle est le russe.

 

Mihail Gilca, qui est installé au Québec depuis moins de quatre ans, n’a pas été blessé et va plutôt bien dans les circonstances. Une fois l’adrénaline dissipée, le camionneur a admis que les événements l’avaient tout de même affecté. Il prendra quelques journées de congé.

Collègues impressionnés

À La Prairie, où sont situés les bureaux de l’entreprise de camionnage, les collègues de M. Gilca ne tarissaient pas d’éloges à son endroit.

«Il a pensé vraiment vite et il pensé comme il le fallait, selon le code de sécurité, souligne Farida Minlyanova, employée d’Intermark transport précise que la cause n’est pas connue pour l’instant et que le semi-remorque que conduisait son collègue était neuf. «Peut-être que c’était un mauvais fonctionnait depuis le début, on est en train d’évaluer ça», évalue-t-elle.

En plus de susciter beaucoup de curiosité, l’incident a aussi provoqué un bouchon de circulation majeur qui s'est fait sentir bien au-delà de l'heure de pointe matinale.

Dans la même catégorie