/news/culture

Réalisé par Robin Aubert

«Les affamés» en lice pour le Prix collégial du cinéma québécois

Agence QMI

ART-LES AFFAMÉS-PREMIERE-ROBIN AUBERT

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

«Les affamés», oeuvre de zombies écrite et réalisée par Robin Aubert, est l'un des cinq longs métrages finalistes à l'obtention du septième Prix collégial du cinéma québécois.

Les quatre autres films en lice sont le documentaire «La résurrection d'Hassan» de Carlo Guillermo Proto, le drame psychologique «Le problème d'infiltration» signé Robert Morin, le drame «Mes nuits feront écho» scénarisé et tourné par Sophie Goyette, ainsi que le drame «Tadoussac» offert par Martin Laroche.

Plusieurs centaines de cégepiens issus de quelque 50 établissements scolaires visionneront les cinq productions avant de voter pour leur coup de coeur. Un représentant de chaque institution participera ensuite à un journée de débats, à la fin du mois de mars, au cours de laquelle le film lauréat sera choisi.

Encore une fois, l'artiste Micheline Lanctôt est la marraine de cette initiative visant à intéresser les jeunes au septième art de la province.

L'an dernier, le Prix collégial du cinéma québécois a été attribué à Martin Fournier et Pier-Luc Latulippe pour leur documentaire «Manoir».