/news/politics

Scheer ira au Royaume-Uni pour faire la promotion du libre-échange

AGENCE QMI

Alors que le traité de libre-échange entre le Canada, les États-Unis et le Mexique est en péril, le chef conservateur, Andrew Scheer, fait la promotion du libre-échange avec le Royaume-Uni.

M. Scheer a indiqué vendredi dans un communiqué qu’un gouvernement conservateur chercherait à élargir les relations commerciales du Canada dans le monde, «en commençant par le Royaume-Uni».

«Notre vision conservatrice positive comprend de nouvelles possibilités de création d’emplois ici au Canada, et un gouvernement conservateur en 2019 fera d’une relation de libre-échange avec le Royaume-Uni une priorité», a-t-il déclaré.

Le chef conservateur a aussi annoncé vendredi qu’il se rendra au Royaume-Uni ce printemps et qu’il y fera la promotion du libre-échange.

Les conservateurs disent être le parti du libre-échange. «Des accords commerciaux majeurs comme l’ALENA et l’Accord de libre-échange Canada-Union européenne sont un héritage de gouvernements conservateurs», mentionne le communiqué de M. Scheer.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.