/news/world

Sauvées de l’exploitation sexuelle grâce à la vigilance d’une employée

TVA Nouvelles et d'après CNN

Deux adolescentes de la Californie ont fort possiblement échappé cette semaine à un proxénète grâce à la vigilance de l’employée d’une compagnie aérienne.

Quand elle a vu arriver les jeunes filles de 15 et 17 ans à son comptoir de l’aéroport de Sacramento, l’employée d’American Airline Denice Miracle a eu un mauvais pressentiment, a-t-elle raconté à la chaîne américaine CNN. Elles avaient quelques sacs, et aucune pièce d’identité.

Voyez le reportage en anglais de la chaîne américaine CNN dans la vidéo ci-dessus

«Elles se regardaient sans cesse, comme si elles n’étaient pas sûres, raconte-t-elle. Et elles textaient quelqu’un sur leurs téléphones, qui leur donnait les réponses à donner.»

Leurs billets en première classe, achetés à fort prix en ligne par quelqu’un d’autre, les emmenaient de la Californie à New York.

Sentant qu’il y avait quelque chose de louche, Mme Miracle a décidé d’appeler les policiers. Aux agents, elles ont expliqué qu’elles avaient rencontré un homme sur Instagram, Drey, qui leur avait promis 2000 $ pour apparaître dans un vidéoclip de rap.

Les deux ados avaient dit à leurs parents qu’elles passaient la soirée chez l’autre.

«Elles étaient vraiment désinvoltes et ne nous croyaient pas, souligne Todd Sanderson, de la police de Sacramento. Je leur ai expliqué qu’elles s’en allaient probablement faire des choses qui n’étaient pas ce qu’elles croyaient. Elles m’ont dit qu’elles ne feraient rien dont elles n’avaient pas envie; je leur ai expliqué que d’après moi, elles n’auraient pas eu leur mot à dire.»

Dès que les policiers ont commencé à enquêter sur le mystérieux Drey, ses profils ont disparu en ligne. Selon eux, il s’agit d’un expert, qui devient ami avec ses victimes avant de les entraîner dans des réseaux de traite humaine, une tactique fréquente.

Dans la même catégorie