/regional/quebec/quebec

L’hôtellerie est toujours en pénurie de main-d’œuvre

Elisa Cloutier - Agence QMI

ITHQ / 11-07-20

Joel Lemay/Agence QMI

Pour la première fois, un pavillon réservé exclusivement au domaine de l’hôtellerie sera aménagé lors de la prochaine Foire de l’emploi à Québec, pour aider les hôteliers à pourvoir 1000 postes vacants, d’ici la prochaine saison estivale.

Toujours affectés par l’importante pénurie de main-d’œuvre qui sévit dans leur domaine, les hôteliers ont ainsi lancé un cri du cœur à leur association, de peur de ne pas être prêts pour la prochaine saison touristique.

« Grande préoccupation »

Selon l’Association hôtelière de la région de Québec, 1000 emplois sont à pourvoir dans ce domaine, d’ici le mois de mai. De ce nombre, la moitié sont des emplois à l’année.

« C’est une grande préoccupation des hôteliers, puisqu’il manque plusieurs postes de valets, chasseurs, préposés à l’entretien ménager, aux chambres, à la réception et à la restauration », précise la présidente de l’association Marjolaine De Sa.

Ainsi, les 6 et 7 avril prochain lors de la traditionnelle Foire de l’emploi qui se tiendra au centre de Foires, une vingtaine d’hôteliers seront présents pour attirer des candidats.

« C’est l’occasion de faire un premier contact avec l’employeur. Il y a aussi des entrevues qui se font sur place », affirme Mme De Sa.

Qualifications revues

Pour combler le manque important de main-d’œuvre, Mme De Sa précise qu’il n’est plus nécessaire d’avoir des études en hôtellerie pour obtenir un poste. « Il n’y a pas assez d’étudiants en hôtellerie pour combler les besoins », indique-t-elle.

Lors de la prochaine Foire de l’emploi, 195 exposants seront présents, excluant ceux du domaine de l’hôtellerie. C’est une trentaine d’employeurs de plus que lors de l’année précédente. L’an dernier, près de 10 000 personnes ont franchi les portes du Centre de foires.