/news/politics

Le gouvernement Trudeau prié de se serrer la ceinture

 - Agence QMI

Archives/Agence QMI

Il est grand temps pour le gouvernement Trudeau de présenter un plan de retour à l’équilibre budgétaire après avoir endetté le pays pour stimuler l’économie, croit l’ex-chien de garde des contribuables.

«Dans l’état actuel de l’économie, je ne vois pas pourquoi on serait incapable d’équilibrer le budget à moyen terme», a assuré l’ex-directeur parlementaire du budget Kevin Page.

Le ministre des Finances, Bill Morneau, présente son troisième budget mardi et plusieurs voix s’élèvent pour exiger un contrôle plus serré des dépenses publiques.

Déficits imposants

Les libéraux ont injecté des milliards dans l’économie canadienne depuis leur arrivée au pouvoir, au prix d’imposants déficits.

Kevin Page admet que la stratégie a porté ses fruits. L’économie canadienne a connu une année bien au-delà des attentes.

Mais selon M. Page, il est maintenant temps pour les libéraux de mettre la pédale douce sur les dépenses et de proposer un plan de retour à l’équilibre budgétaire.

«A-t-on vraiment besoin de stimuler l’économie davantage? Je ne le crois pas», a-t-il dit.

Mais Kevin Page ne se fait pas d’illusion. Il doute que les libéraux de Justin Trudeau changent de trajectoire fiscale pour présenter une cible vers l’atteinte de l’équilibre.

«Ils [les libéraux] doivent être en mesure de convaincre la population que ces déficits sont pour le bien des Canadiens. Mais je ne pense pas qu’ils y arrivent», a tranché Kevin Page.

Inquiétudes

Selon les plus récentes prévisions, le déficit du fédéral va frôler les 20 milliards $ cette année. Les libéraux avaient pourtant promis de rétablir l’équilibre à temps pour les prochaines élections en 2019.

Les inquiétudes de M. Page sont partagées par l’opposition conservatrice aux Communes, qui exige depuis des mois un plan de retour à l’équilibre budgétaire.

«C’est impératif que le gouvernement équilibre le budget comme il s’est engagé à le faire», a lancé Gérard Deltell.

Les néo-démocrates souhaitent de leur côté voir les libéraux profiter du budget pour s’attaquer plus fermement à l’évasion fiscale dans le but ultime de financer des programmes sociaux plus généreux.

«La racine du problème, c’est que les lois fiscales sont trop faciles à contourner», a soutenu le député de Sherbrooke, Pierre-Luc Dusseault.

Égalité des genres

Selon nos informations, le budget Morneau prêtera une attention particulière à l’égalité homme-femme sur le marché du travail.

Des investissements sont attendus pour encourager les femmes à intégrer certains secteurs où elles sont sous-représentées, comme les sciences et la recherche.

On s’attend aussi à ce qu’une somme de 50 millions $ soit allouée pour aider les médias locaux, selon une source.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.