/news/currentevents

La réalité rejoint la fiction pour une ado en fugue

Frédérique Giguère | Agence QMI

Police car on the street

chalabala - stock.adobe.com

Une adolescente dont l’histoire ressemble en tout point à celle du personnage principal de la série Fugueuse s’est une fois de plus volatilisée. Ce coup-ci, tout indique qu’elle serait allée rejoindre son proxénète à Toronto.

«Elle adore l’émission, elle trouve que c’est très réaliste et elle se fait même souvent demander si c’est inspiré de sa vie», lance la mère de Kelly Martin Nolet.

Cette fois, la réalité a rejoint la fiction.

Sandra Nolet est sans nouvelles de sa fille de 16 ans depuis samedi. Elle la surnomme affectueusement «cocotine».

C’est la troisième fugue de plus de 24 heures de Kelly depuis octobre 2015.

Son comportement s’était d’ailleurs nettement amélioré depuis l’automne.

«J’ai l’impression de m’être fait avoir complètement, confie Sandra Nolet. De mon côté, je croyais faire la bonne chose en lui donnant un peu plus de lousse. Je croyais que la relation de confiance mutuelle allait revenir.»

La semaine dernière, Mme Nolet a découvert un papier appartenant à sa fille sur lequel étaient inscrits les noms et les numéros de téléphone de plusieurs personnes qu’elle sait liées au monde de la prostitution.

Il y avait même les coordonnées du proxénète avec qui elle avait été retrouvée lors de sa dernière fugue.

Prise d’angoisse, la mère de famille a tenté d’aborder le sujet avec sa fille, mais cette dernière s’est confondue en excuses.

Pas de nouvelles depuis

Vendredi, Kelly devait passer la soirée à écouter des films avec une amie et rentrer à minuit.

«Je me suis réveillée à 1h30 et elle n’était pas là, indique Sandra Nolet. J’ai réussi à la rejoindre et elle a fini par m’avouer qu’elle m’avait menti et qu’elle était plutôt chez son chum. J’ai insisté pour aller la chercher, elle ne voulait pas.»

Après avoir passé la nuit à tenter de convaincre sa fille de revenir d’elle-même, Sandra Nolet a fini par lui donner un ultimatum.

«J’étais fatiguée et inquiète et je lui ai donné 60 minutes pour revenir à la maison, sans quoi je la déclarais en fugue, relate-t-elle.

«Après 60 minutes, elle n’est pas revenue et j’ai appelé la police. Je n’ai pas eu de nouvelles depuis.»

Un billet pour Toronto

Dimanche, Sandra Nolet a su que Kelly avait en sa possession un billet afin d’aller rejoindre son «copain» à Toronto pour le week-end.

Aujourd’hui, la mère de l’adolescente se doute bien qu’il ne s’agit pas d’un réel amoureux, mais bien d’un proxénète.

Kelly, qui aurait également teint ses cheveux rouges afin d’éviter de se faire reconnaître, aurait réitéré dans les derniers temps son désir de devenir escorte. Pourtant, sa mère croyait qu’elle comprenait désormais la réalité sordide dans laquelle sont plongées les jeunes travailleuses du sexe.

Photo promo «Fugueuse»

Fan de la série Fugueuse, elle avait mentionné à quelques reprises que Fanny, le personnage principal, n’était «pas une conne» puisque les proxénètes de ce milieu peuvent être extrêmement manipulateurs.