/news/politics

Les entreprises pétrolières ne peuvent agir «de manière cavalière»

Agence QMI

Agence QMI

Les pétrolières qui comptent exploiter les ressources du Québec doivent respecter les communautés locales et ne pas agir «de manière cavalière» avec elles, prévient Philippe Couillard.

Le premier ministre réagissait à la victoire juridique du village gaspésien de Ristigouche-Partie-Sud-Est, à qui la pétrolière Gastem reprochait de lui avoir fait perdre plus d’un million de dollars en adoptant un règlement visant à protéger l’eau potable.

Or, mercredi, la Cour supérieure a jugé que l’entreprise n’a pas été en mesure de démontrer la mauvaise foi des citoyens de la petite municipalité par l'adoption de ce règlement.

«Je pense que [le jugement rend les entreprises] encore plus conscientes de l’importance des milieux locaux. On ne peut pas débarquer, de manière cavalière, et agir comme si les autorités locales n’existaient pas», a commenté M. Couillard, lors d’un point de presse, jeudi, au nord de Québec.

Le premier ministre a d’ailleurs précisé que son gouvernement allait bientôt présenter des règlements sur l’exploitation des ressources qui iraient «du côté de la protection de l’environnement plutôt que de l’industrie».

«Sur le plan de nos règlements d’hydrocarbure, on continue à avancer», a ajouté M. Couillard.

- Avec Marc-André Gagnon

Dans la même catégorie