/news/society

Des organismes inquiets devant la hausse des plaintes en santé

Des organismes qui accompagnent les Québécois dans les processus de plaintes à l'égard du système de santé sont inquiets quant à la faible augmentation du budget que leur accorde le ministère de la Santé et des Services sociaux.

Le Centre d'accompagnement et d'assistance aux plaintes (CAAP) de la région des Laurentides a vu le nombre de demandes d'aide augmenter de 86% en 3 ans alors que son budget n'a augmenté que de 2,2% pour la même période.

À CONSULTER

Santé : où porter plainte et qui peut m'aider?

«Mon personnel fait des miracles avec peu de ressources, faute de financement adéquat. Elles sont en surcharge de travail, font régulièrement des supplémentaires mais malheureusement, je n’ai pas de budget pour les rémunérer», déplore Stéphanie Bérard, directrice générale du CAAP Laurentides.

«Elles ont donc des heures en banque en espérant une accalmie des demandes d’assistance et d’accompagnement... sauf qu’elle ne vient jamais cette accalmie. J’informe le Ministère chaque année de cette situation et je n’ai jamais de réponses ou d’explications.»

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.