/news/tele

Dernier épisode diffusé

«Fugueuse»: une note d’espoir

TVA Nouvelles

Personnage central de la première saison de Fugueuse, Fanny (Ludivine Reding), ici avec sa sœur Anabel (Mayssa Resendes), pourrait être de retour dans la deuxième saison qui a été confirmée.

COURTOISIE/MARLÈNE GÉLINEAU-PAYETTE

Personnage central de la première saison de Fugueuse, Fanny (Ludivine Reding), ici avec sa sœur Anabel (Mayssa Resendes), pourrait être de retour dans la deuxième saison qui a été confirmée.

Avec une deuxième saison de Fugueuse qui a été confirmée, Michelle Allen n’a pas l’intention de raconter à nouveau l’histoire d’une adolescente sombrant dans l’enfer de l’exploitation sexuelle. L’auteure a quelques pistes en tête.

À LIRE AUSSI: Une 2e saison pour Fugueuse

À LIRE AUSSI: Ludivine Reding écrit un message émouvant pour la finale de Fugueuse

« Il y a tout l’aspect des séquelles qui pourrait être abordé. Tout n’est pas clos, même si Fanny a témoigné contre Damien. Ça fait aussi partie de la réalité des filles qui sont en choc post-traumatique et qui recroisent le gars sur la rue. Il y a plein de choses que je n’ai pas racontées », a mentionné l’auteure, précisant que les personnages de Fugueuse sont très forts et que Fanny est une héroïne très intéressante.

Michelle Allen veut arriver avec du nouveau. Le prochain volet ne sera pas consacré à Fanny qui sauverait une nouvelle victime de Damien ou à une rechute où elle tomberait à nouveau sous son emprise. Elle n’a aucunement l’intention, non plus, de jeter sa petite sœur Anabel dans les griffes des proxénètes. « C’est sûr qu’on ne fera pas ça », a-t-elle déclaré lors d’un entretien visant à faire le bilan de la série. Michelle Allen a une idée de la direction que Fugueuse pourrait prendre, mais elle n’a pas l’intention de dévoiler quoi que ce soit.

L’auteure aime bien l’idée de voir un peu de temps s’écouler avant la diffusion d’une deuxième­­­ saison. « C’est correct que Fanny vieillisse un peu. Ça peut être juste le fun. Il y a aussi Damien, qui a été condamné à cinq ans de détention et qui pourrait sortir après avoir purgé les deux tiers de sa peine. Ça ne sera pas juste Fanny et Damien. Il va y avoir d’autre monde. Ça ne sera pas Fanny recroise Damien. Il n’y a pas dix heures à faire là-dessus », a-t-elle fait remarquer.

Une plongée à l’intérieur

Il était évident, pour l’auteure, que Fanny allait réussir à s’extirper des griffes de Damien.

« Je me sentais une responsabilité de donner de l’espoir. J’ai même été jusqu’à lui donner le courage de témoigner lors du procès contre son agresseur. Ce que la plupart des filles ne font pas, parce qu’elles trouvent ça trop difficile. Je voulais ouvrir cette porte et montrer que c’était possible de le faire », a-t-elle indiqué, précisant qu’elle ne jugeait aucunement celles qui ne le font pas.

Le succès de Fugueuse, explique-t-elle, est lié à une série qui est arrivée au bon moment. « Elle parlait d’un enjeu présent depuis quelques années et qui n’a pas été très abordé. C’est aussi la première fois qu’on allait à l’intérieur de ce monde-là. La proposition de suivre Fanny dans ce milieu était résolument nouvelle. On était avec elle. Et ça, à mon avis, est une des raisons, avec la curiosité, la qualité de la réalisation et le jeu des comédiens, qui est derrière le succès de Fugueuse. »

Dans la même catégorie