/regional/quebec/quebec

Annonce à Québec

Un tramway, deux tunnels et des «trambus» pour le projet de transport structurant

Stéphanie Martin | Agence QMI

Le projet de transport structurant que présentera vendredi matin le maire de Québec Régis Labeaume est articulé autour d'une ligne de tramway qui circulera entre le secteur IKEA et la 80e Rue, à Charlesbourg. Il compte deux tunnels et est complété par des lignes de «trambus».

Le projet, dont TVA Nouvelles a obtenu la plus récente version, sera présenté lors d'une conférence de presse vendredi matin, en présence du premier ministre du Québec, Philippe Couillard.

Selon les informations et les cartes que nous avons consultées, la ligne de tramway d'une vingtaine de kilomètres prendra sa source dans le secteur du IKEA, sur l'avenue Legendre, à Sainte-Foy. Un vaste garage pour accueillir les wagons du tramway sera construit dans ce secteur. À partir de là, le tramway circulera en surface vers le sud jusqu'au chemin des Quatre-Bourgeois, en empruntant la bande de terre sous les lignes d'Hydro-Québec.

Il bifurquera vers l'est sur Quatre-Bourgeois, pour se rendre dans le secteur de la gare d'autobus Orléans Express, à Sainte-Foy.

Il effectuera un nouveau tournant vers le sud, en direction du boulevard Laurier. Il plongera sous terre pour éviter de devoir traverser le boulevard Hochelaga et émergera dans le secteur du Phare, sur le boulevard Laurier.

Le tramway continuera ensuite sa course jusqu'à l'Université Laval, où une station importante sera aménagée. Puis, il empruntera le boulevard René-Lévesque jusqu'à l'avenue des Érables, où il replongera sous terre. Il y aura quatre stations souterraines: à Cartier, au Grand Théâtre, sur la colline parlementaire/Centre des congrès et à la place D'Youville.

Il ressortira dans le secteur du parc Jean-Paul-L'Allier (parc Saint-Roch). Les rames poursuivront leur route jusqu'au pôle d'échanges de la Croix-Rouge pour monter ensuite par la 1re Avenue, jusqu'à la 80e Rue (boulevard Louis-XIV), à Charlesbourg.

Pour compléter le réseau, la Ville lancera aussi un service de «trambus». Ces autobus rapides circuleront sur certains parcours vers les secteurs de Beauport et Saint-Sauveur. Il sera donc possible, à partir du pôle d'échanges de la Croix-Rouge, de prendre le trambus pour aller au Centre Vidéotron ou pour se rendre à D'Estimauville. De la même façon, un circuit reliera le secteur Université Laval au pôle Croix-Rouge, mais en passant par la basse ville, sur le circuit préconisé dans le défunt projet du SRB.

Le «Journal de Québec» avait révélé il y a deux semaines que le projet de l'administration Labeaume devrait coûter autour de 3 milliards $. Il a été présenté à plusieurs groupes d'élus et de gens d'affaires. Jeudi, quelques minutes avant que la conférence de presse soit convoquée, le maire Régis Labeaume disait qu'il était toujours en négociations avec le gouvernement pour le financement de son projet.

Il n'avait pas voulu confirmer les détails du tracé du futur réseau. «Je ne confirme rien. Parce que M. (Jean) Rousseau vous l'a dit. Mon truc, c'est de changer les présentations un peu, comme ça je peux savoir qui parle aux journalistes. J'en ai déjà identifié quelques-uns. On va s'en souvenir.»

Dans la même catégorie