/regional/montreal/monteregie

Aucun migrant de l'hiver dans les roulottes à la frontière

Yves Poirier | TVA Nouvelles

 - Agence QMI

Les roulottes aménagées pour l'hiver au poste frontalier de Saint-Bernard-de-Lacolle, en Montérégie, n’auront finalement eu aucun client de l’hiver, a appris TVA Nouvelles.

Les roulottes, dont le contrat de location a coûté plus de 1 million $ aux contribuables, ont été installées à la demande de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) pour héberger jusqu'à 200 personnes.

Si leur usage n’a pas été nécessaire durant la saison froide, c’est que les agents de l’ASFC basés à Saint-Bernard-de-Lacolle réussissent à traiter les cas le jour même. Les migrants prennent ainsi la direction de Montréal sans avoir à séjourner dans les roulettes, une fois que les vérifications de sécurité ont été effectuées. Ils sont acheminés par autobus vers des centres d'hébergement, où l’on termine le traitement de leurs dossiers.

De plus, TVA Nouvelles a appris qu'un problème de moisissures dans les roulottes a été corrigé, selon des sources. Ces dernières précisent que les moisissures n’ont rien à voir avec le fait que les roulottes n’ont pas servi ces derniers mois.

Demandeurs d'asile

Le nombre de demandeurs d’asile ayant traversé la frontière de manière irrégulière à Lacolle cette année est demeuré stable, selon le ministre d'Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, Ahmed Hussen.

Dans un compte rendu de la plus récente réunion du Groupe de travail intergouvernemental spécial sur la migration irrégulière a précisé «qu'en moyenne, 50 interceptions par jour ont eu lieu au mois de janvier».

Le ministre a ajouté que son ministère continue de surveiller ces chiffres «afin de pouvoir déceler un éventuel changement dans l'évolution de la tendance de la migration irrégulière, spécialement dans le cas des nationalités dont le statut de protection temporaire aux États-Unis prendra fin bientôt». Il est question notamment de ressortissants haïtiens et salvadoriens.

En janvier dernier, environ 3965 demandes d'asile ont été présentées de l'intérieur du Canada, selon les plus récentes données fournies par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada. De ce nombre, 1517 ont été faites par des demandeurs d'asile en situation irrégulière, dont 96 % avaient traversé la frontière entre des points d'entrée au Québec.

L’an dernier, le Canada a reçu 50 380 demandes d'asile, dont 41 % ont été présentées par des demandeurs en situation irrégulière.

Dans la même catégorie