/news/world

Un cas «un peu similaire au pont de Québec»

TVA Nouvelles 

Au lendemain de l’effondrement d’un pont piétonnier qui a fait six morts en Floride jeudi, plusieurs questions demeurent sans réponse. Selon un ingénieur, la cause peut venir soit de la conception, de la fabrication ou de l’installation.

«C’est un peu similaire au pont de Québec, a expliqué Normand Tétreault, président de Soconex. Dans les séquences d’assemblement, il peut y avoir eu des charges imposées plus grandes que la capacité du pont reliée aux étapes de construction.»

Selon une hypothèse, un resserrement des câbles dans la structure de 950 tonnes aurait créé une trop grande tension qui aurait fait éclater le béton.

«Lorsqu’on parle de tension des câbles, ce ne sont pas ceux qui sont apparents et qui vont tenir le pont, mais plutôt ceux qui mettent sous tension le béton à l’intérieur du pont, a précisé M. Tétreault. Ces câbles ne sont pas visibles lorsque le pont est construit.»

Pont préfabriqué

L’installation de cette structure préfabriquée avait été complétée en seulement six heures, ce qui permettait de minimiser l’impact sur la circulation. Les deux entreprises responsables vantaient cette innovation.

«C’est intéressant parce que si vous construisez ça sur place en le faisant à partir de l’autoroute, l’autoroute peut être fermée pendant un an et demi», a dit Normand Tétreault.

M. Tétreault a rappelé que des pièces préfabriquées plus longues que ce pont de 175 pieds ont été installées avec succès lors de la construction du pont de la Confédération qui relie la Nouvelle-Écosse à l’Île-du-Prince-Édouard.

Dans la même catégorie