/finance/homepage

Nutella

Ferrero publie la liste de ses fournisseurs d'huile de palme

Agence France-Presse

Le groupe agroalimentaire italien Ferrero a publié mercredi une liste de ses fournisseurs d'huile de palme pour la confection de la pâte à tartiner Nutella, deux jours après que l'ONG Greenpeace a dénoncé l'opacité de certaines multinationales en la matière.

L'ONG leur reprochait de ne pas respecter leurs promesses de lutter contre la déforestation, mettant notamment en cause PepsiCo, Kellogg's, Johnson & Johnson et donc Ferrero.

«Ferrero réaffirme son engagement continu à garantir une chaîne d'approvisionnement en huile de palme sans déforestation et sans exploitation humaine, grâce à une coopération active avec des ONG, des parties prenantes et des fournisseurs clés», a réagi le groupe agroalimentaire mercredi.

Il affirme accueillir «favorablement la demande de Greenpeace pour une plus grande transparence et s'accorde à dire qu'il s'agit d'une composante essentielle d'une chaîne d'approvisionnement durable et responsable».

En conséquence, l'entreprise publie «la liste complète des moulins d'où provient son huile de palme sur son site Internet». En tout, 116 moulins sont répertoriés, au Honduras, au Brésil, en Indonésie et en Malaisie principalement.

Le fabricant du Nutella s'engage également à fournir la mise à jour de la liste de ses moulins tous les six mois, ainsi que ses progrès en matière de développement durable.

Greenpeace a salué «la décision de Ferrero de publier la liste des fournisseurs et moulins auprès desquels ils s'approvisionnent».

«Jour après jour, la transparence devient la nouvelle norme pour les entreprises qui utilisent l'huile de palme. Nous attendons maintenant de toutes les marques qu'elles agissent rapidement pour identifier et se séparer des producteurs qui convertissent encore les forêts tropicales en plantations», conclut l'ONG.

Dans la même catégorie