/news/travel

Cinq villes où s'échapper durant les prochains longs week-ends

Agence QMI

Il n’y a pas que le temps doux qui s’en vient. Il y a aussi le long week-end de Pâques et le long week-end de la Journée des patriotes. Des occasions idéales pour se payer un petit voyage, surtout si on n’a pas eu la chance de sortir du banc de neige de l’hiver! Voici cinq incontournables pas trop loin de Montréal.

1. OTTAWA

Deux heures de route de Montréal

Ne sous-estimez pas la capitale nationale; il vous restera bien des choses à faire après la colline du Parlement et le canal Rideau. Par exemple: visiter des musées (comme celui de l’histoire ou des beaux-arts), flâner dans un café (comme le Arlington Five ou Ministry of Coffee), savourer quelques beignes (chez SuzyQ Doughnuts ou chez Maverick's Donut Company), essayer un bon resto (comme le Fauna, le Riviera ou le Datsun) et aller prendre un verre au fameux Marché By.

À la recherche d’un beau décor pour vos photos Instagram? Attendez le long week-end de mai pour y aller, ce sera le festival des tulipes (du 11 au 21 mai 2018).

 

2. BOSTON

Cinq heures de route

On parie que Boston est moins loin que vous le pensiez. Cette ville d’histoire et de bord de mer a beaucoup de choses à vous proposer. Vous aimez les belles grosses maisons de briques d’autrefois? Allez prendre des photos dans le quartier Beacon Hill. Vos cours d’histoire des États-Unis sont flous dans votre mémoire? Marchez le long de la Freedom Trail, une ligne de 4 km tracée sur le sol de la ville et reliant les sites marquants de l’Indépendance américaine. Vous êtes plutôt du genre murales et pubs irlandais? C’est du côté de Jamaica Plain que ça se passe. Bien sûr, il y a aussi tous ces restos de fruits de mer et bar à huîtres à essayer un peu partout.

Et tant qu’à être dans le coin, ne manquez pas le campus de Harvard, à Cambridge.

3. TORONTO

Six heures de route

Elle est cool, la grande Toronto, mais il faut savoir où aller (c’est-à-dire ne pas se limiter aux environs de la tour CN). N'oubliez pas de faire une balade au marché Kensington, un détour par The Beaches au bord du lac, du lèche-vitrine sur Queen West ou un petit saut en traversier jusqu’aux îles de Toronto (s’il faut beau). Vous aurez ensuite l’embarras du choix pour bien manger et bien boire, puisqu’il y a plus de 7000 restos dans le Grand Toronto (fr.seetorontonow.ca/boire-manger).

Si jamais la Ville Reine vous inspire plutôt des envies de grand luxe ou que vous avez un(e) ami(e) à gâter, réservez un soin au spa du Ritz-Carlton ou une table pour le brunch au Café Boulud du Four Seasons.

4. NEW YORK

Six heures et demie de route

La moitié du Québec est à New York durant le week-end de Pâques et ce n’est pas pour rien! L’énergie de cette ville ne laisse personne indifférent. Pas plus que le nombre de lieux célèbres à voir à Manhattan (Central Park, Time Square et alouette) ou que le nombre de bars, cafés, restos et boutiques cool au mètre carré à Brooklyn. On ne tentera pas de vous faire un itinéraire, mais on a un conseil: n’oubliez pas qu’il y a un système de «ferry» à New York. Ces petits traversiers offrent de belles vues sur la ville et ils nous permettent de traverser sans stress de Manhattan aux chouettes quartiers de Williamsburg (Brooklyn) ou d’Astoria (Queens), par exemple.

5. PHILADELPHIE

Sept heures et demie de route

C’est un peu loin si vous n’avez que trois jours, mais Philly est généralement une agréable surprise. Et ce, pour plusieurs de raisons: c’est le lieu de naissance des États-Unis et on peut visiter des sites historiques comme le Independance Hall. C’est la ville de Rocky Balboa et on peut faire un «selfie» avec sa statue (!). Il y a aussi plusieurs musées, des dizaines de murales, un marché couvert qui vaut le détour (le Reading Terminal Market) et un nombre particulièrement surprenant de «beer gardens» où aller flâner après une journée de découvertes.