/news/politics

Le gouvernement Couillard critiqué par un ancien ministre péquiste

L’ancien ministre péquiste Paul Bégin critique le gouvernement Couillard sur les subventions accordées aux forestières pour l’entretien de certains chemins de terre au Québec.

Selon lui, le gouvernement devrait plutôt verser ces sommes aux MRC, qui elles seraient en mesure d’en faire profiter les villégiateurs.

En 2016, le gouvernement du Québec a annoncé la création d’une enveloppe de 240 millions $ sur cinq ans pour financer l’entretien des chemins non pavés du Québec, somme qui est distribuée aux différentes entreprises forestières.

Selon M. Bégin, les fonds reçus par les entreprises «ne visent pas à faciliter l’accès au territoire public pour diverses activités comme la chasse, la pêche et la villégiature», ce qui devrait être l’objectif, estime-t-il.

Il soupçonne d’ailleurs le gouvernement Couillard d’utiliser ces sommes pour financer les entreprises forestières de façon détournée.

«Était-ce une astuce pour échapper aux règles de l’ALÉNA et aider les compagnies forestières, puisque ni les MRC ni les utilisateurs n’ont leur mot à dire dans l’administration de ce programme?», a-t-il questionné, lors d’une conférence de presse tenue à l’Assemblée nationale.

L’ancien ministre de l’Environnement estime à 144 millions $ les sommes toujours disponibles dans cette enveloppe.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.