/news/politics

Un nouveau crédit d’impôt pour l’achat d’une première habitation

 - Agence QMI

Québec instaurera dès cette année une nouvelle déduction fiscale qui permettra de toucher 750 $ pour l’achat d’une première habitation, en plus de prolonger d’un an le programme RénoVert, pour la réalisation de travaux de rénovation « écoresponsables».

Les conditions d’admissibilité à ce nouveau crédit d’impôt non remboursable seront similaires à celles du Régime d’accession à la propriété (RAP), c’est-à-dire qu’il faudra, pour en profiter, ne pas avoir été propriétaire au cours des quatre années précédant la transaction.

Le ministre des Finances, Carlos Leitao, s’attend à ce que 47 000 familles bénéficient de cette mesure, qui coutera 28 millions $ par année à l’État.

À LIRE ÉGALEMENT

- Les choses à savoir sur le budget

- Un budget généreux financé par les surplus passés

Québec bonifie le crédit d’impôt pour les frais de garderie au privé

Québec taxera Netflix

Du «flou» pour les infirmières

- Les taxis compensés grâce aux automobilistes

- Une cagnotte de 1,2 milliard $ pour le tramway

- Budget: pas de profit sur le cannabis, mais des villes satisfaites

«Un fardeau» de moins

«L’acquisition d’une première habitation représente un fardeau souvent difficile à assumer pour les jeunes familles. [...] Nous voulons favoriser l’accès à la propriété des premiers acheteurs», a souligné le ministre Leitao, dans son discours.

Pour un couple, la déduction fiscale de 5000 $ sur le revenu imposable pourra être partagée.

Concrètement, le nouveau crédit d’impôt du Québec permettra de toucher une somme de 750 $, et jusqu’à 1376 $ en incluant le crédit d’impôt fédéral déjà existant de 626 $.

Québec considère que la somme de 5000 $ correspond aux dépenses additionnelles comme la « taxe de bienvenue (2250 $ pour une maison moyenne de 250 000 $), les frais d’inspection (550 $), les frais de notaire (1200 $) et les frais de déménagement (1000 $).

À noter qu’il ne sera pas nécessaire de présenter de factures pour obtenir le crédit d’impôt.

Un an de plus pour RénoVert

Devant le « grand succès » du crédit d’impôt remboursable RénoVert, le ministre Leitao a décidé d’en prolonger l’application pour une année, soit jusqu’au 31 mars 2019.

Le programme permet d’aller chercher une aide correspondant à 20 % des dépenses de rénovation résidentielle admissibles qui excèdent 2500 $. La valeur maximale de ce crédit d’impôt est de 10 000 $, par exemple pour des travaux d’isolation du toit, des fondations ou le remplacement de portes et fenêtres.

Dans la même catégorie