/news/politics

De nouvelles enchères l’année prochaine pour les services sans fil

Agence QMI

Le gouvernement fédéral a annoncé mercredi la mise aux enchères en mars 2019 de licences de spectre pour les services sans fil.

La vente aux enchères du spectre de la bande de 600 MHz devra permettre d’augmenter la concurrence au sein du marché, a indiqué le ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains.

Ainsi, «43% du spectre sera réservé à des concurrents régionaux et à de nouveaux fournisseurs potentiels», a fait savoir Ottawa.

Visées par ces restrictions, les grandes entreprises canadiennes de télécommunications sans fil que sont Bell, Rogers et TELUS s’étaient opposées à l’idée lors des consultations.

Selon le ministère, les régions au pays où la concurrence est la plus forte sont celles où les services sans fil sont les moins coûteux. Ottawa souhaite améliorer la qualité et la couverture des services de téléphonie cellulaire ainsi que baisser les prix.

«La concurrence est vitale pour l'offre de services de télécommunications innovateurs et abordables, a dit dans un communiqué Navdeep Bains [...] Le spectre de la bande de 600 MHz favorisera la concurrence, appuiera les technologies émergentes, et permettra aux Canadiens de bénéficier de services de qualité supérieure et à de meilleurs prix.»