/news/society

Des soins de santé privés gratuits pour les moins nantis

Nadia Lemieux ! Agence QMI

COURTOISIE

Les Montréalais à faible revenu pourraient bientôt bénéficier de soins de santé privés gratuitement grâce à l’initiative de deux jeunes ostéopathes devenus entrepreneurs en santé communautaire.

L’entreprise Sera est basée sur l’économie du don. Les patients de cliniques Sera paient un montant entre 65 $ et 100 $ pour une séance d’ostéopathie. Au-delà du minimum, chaque dollar déboursé volontairement est un don qui sera redistribué aux gens dans le besoin sous forme de soins thérapeutiques gratuits.

Les ostéopathes Jean-Félix Perreault et Michaël Beauséjour sont les initiateurs de ce projet de santé communautaire.

Depuis plus d’un an, deux cliniques font office de prototype à leur projet. Situées à Rouyn-Noranda en Abitibi-Témiscamingue et à Sainte-Adèle dans les Laurentides, ces cliniques ont déjà amassé 17 000 $ en dons, permettant d’offrir plus de 200 soins gratuits.

L’entreprise est présentement en campagne de sociofinancement sur la plateforme web Ulule afin de récolter les fonds nécessaires pour étendre ses services. Environ 10 000 $ ont été recueillis en moins de deux semaines pour créer un site web.

Sera espère maintenant amasser un 10 000 $ supplémentaire pour ouvrir une troisième clinique à Montréal, d’ici six à huit mois.

Le «Airbnb» des soins de santé

Sera mettra en ligne son nouveau site web cet automne, lequel prendra des airs de «Airbnb des soins accessibles».

Les thérapeutes ayant déjà leur propre clinique pourront s’inscrire sur le site et y offrir des soins selon le modèle Sera.

«Ça décentralise notre modèle. Du jour au lendemain, on peut être partout au Québec et au Canada. On dit "Airbnb" parce qu’on crée une communauté de gens qui veulent rendre les soins plus accessibles», a expliqué Jean-Félix Perreault.

Des thérapeutes en tous genres pourront offrir leurs services, dont des acupuncteurs, des chiropraticiens, des ergothérapeutes, des psychologues ou des psychoéducateurs.

Barrière monétaire

Au Québec, le coût moyen d’une consultation en ostéopathie varie entre 80 $ et 120 $ par séance, une barrière monétaire importante pour les personnes en situation de précarité financière.

Certains des clients ayant droit aux soins gratuits de Sera ont un revenu de moins de 1000 $ par mois. «Des fois, a fait valoir Jean-Félix Perreault, 85 $, c’est leur budget de nourriture pour le mois, et parfois, c’est moins que ça.»

M. Perreault précise ne pas chercher à «remplacer le système public», puisque son entreprise ne vise pas à dispenser des soins d’urgence. «On est dans la prévention et dans l’auto prise en charge. On veut que les gens qui viennent nous voir soient dans un processus de mieux-vivre. On veut les conscientiser à prendre soin d’eux.»

Dans la même catégorie