/news/politics

Des changements au programme d’immigrants investisseurs

Philippe Orfali | Agence QMI

En toute discrétion, le gouvernement Couillard a apporté des changements à son controversé programme d’immigrants investisseurs.

Les libéraux ont choisi d’annoncer ces changements mercredi dernier dans la Gazette officielle du Québec, au lendemain du budget provincial.

Ce programme gouvernemental, qui permet chaque année à 1900 riches étrangers d’obtenir leur résidence permanente en échange d’un prêt fait au gouvernement québécois, suscite la controverse parce que 90 % des participants quittent la province pour élire domicile ailleurs au pays.

La plupart d’entre eux, majoritairement d’origine chinoise, iront s’établir à Toronto ou Vancouver.

Quels sont les changements ?

Le gouvernement Couillard avait promis de moderniser le programme à la suite d’un reportage du Journal sur la question. Sauf que les changements sont modestes : au lieu de faire un prêt de 800 000 $ à Investissement Québec, les futurs candidats devront lui fournir 1,2 M$.

Leur valeur nette doit être de 2 M$, plutôt que de 1,6 M$, comme c’était le cas jusqu’à maintenant.

La plupart des autres critères de sélection demeurent inchangés.

Dans la même catégorie