/regional/montreal/montreal

Fermeture de la voie Camillien-Houde: la pétition citoyenne mise en veilleuse

 - Agence QMI

GEN-FERMETURE-CAMILIEN-HOUDE

PHILIPPE-OLIVIER CONTANT/AGENCE QMI

L’homme derrière la pétition qui demande la tenue de consultations publiques concernant l'avenir de la voie Camillien-Houde, sur le mont Royal, met ses démarches en veilleuse pour laisser l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) mener les siennes.

Michael Silas ne récoltera pas les 15 000 signatures nécessaires pour forcer des consultations, puisque la présidente de l’OCPM, Dominique Ollivier, l’a convaincu jeudi de lui faire confiance.

«En parlant avec elle, [j'ai compris que] la consultation de l’OCPM va se faire de manière ouverte et va couvrir tous les points. Tout le monde va être entendu», a-t-il expliqué.

L’organisme a été mandaté en mars par la Ville de Montréal pour tenir une consultation publique avant, pendant et après le projet-pilote, qui bloquera de juin à novembre la circulation de transit sur le mont Royal.

Dominique Ollivier a rappelé à M. Silas que l'OCPM est un tiers neutre et indépendant de la Ville, ce qui l’a aidé à changer d’avis.

«Les commissaires vont produire un rapport sur lequel l’administration n’a pas droit de regard», a précisé la directrice des communications de l’OCPM, Anik Pouliot.

À partir du mois de mai, une première activité publique d’information aura lieu dans le cadre de la consultation. Pendant le projet-pilote, une consultation en ligne sera menée et des ateliers d’interaction avec le public seront organisés. Une période d’audition des opinions se déroulera aussi en novembre. Ensuite, l’organisme publiera son rapport en février 2019.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.