/news/society

Les centres d’hébergement pour demandeurs d'asile presque pleins

Yves Poirier | TVA Nouvelles

Alors que l’afflux de migrants illégaux connaît un regain à la frontière de Saint-Bernard-de-Lacolle, on apprend que les centres d’hébergement dans la région de Montréal sont déjà presque pleins.

Le CIUSSS Centre-Ouest de l’Île-de-Montréal a indiqué à TVA Nouvelles jeudi que le taux d’occupation atteint 85%. Il reste 300 places d’hébergement. La PDG adjointe du CIUSSS, Francine Dupuis, a laissé entendre que d’autres refuges pour demandeurs d’asile pourraient ouvrir leurs portes éventuellement.

Pas d’école pour les nouveaux arrivants

Par ailleurs, les familles qui débarquent au pays via le chemin Roxham ne pourront pas envoyer leurs enfants dans les écoles montréalaises avant septembre prochain.

La Commission scolaire de Montréal (CSDM) explique que ces familles doivent d’abord être reçues par les autorités, puis se trouver un logement.

«Habituellement, il faut compter un mois de procédure avant que les familles arrivent chez nous. Étant donné que nous sommes en fin d’année scolaire, ces enfants commenceront l’école à la prochaine rentrée, en septembre», explique Alain Perron, porte-parole de la CSDM.

Voici les chiffres de février 2018 sur le nombre de demandeurs d’asile depuis la rentrée de septembre:

- 787 élèves au primaire

- 478 élèves au secondaire

- 1258 adultes en francisation/alphabétisation

Dans la même catégorie