/news/travel

9 erreurs à éviter à l'aéroport

TVA Nouvelles

Busy man speaking on phone and walking in airport

Kaspars Grinvalds - stock.adobe.com

Si pour certains le fait de se rendre à l'aéroport est un plaisir, pour d'autres, il s'agit d'un passage obligé dont ils pourraient se passer avant le vrai début des vacances.

Que l'on soit initié ou non, il y a quand même des conseils à suivre pour faire en sorte que votre passage se déroule le mieux possible.

Voici quelques erreurs à éviter selon le site JetSetter.com.

 

1. Ne pas télécharger l'application de votre compagnie aérienne ou celle de l'aéroport

La majorité des transporteurs aériens ont leur propre application que vous avez intérêt à télécharger et à utiliser avant même votre départ pour l'aéroport. Vous vous assurerez ainsi d'avoir les dernières mises à jour disponibles pour votre vol, qu'il soit retardé ou carrément annulé. Les données de l'application sont souvent mises à jour plus rapidement que les écrans à l'aéroport. Quant aux applications des aéroports, elles contiennent souvent un plan des différents terminaux ainsi que des services qui y sont offerts.

 

2. Ne pas vous enregistrer en ligne

C'est sans doute la meilleure façon d'économiser du temps à l'aéroport. En vous enregistrant en ligne (vous pouvez normalement le faire 24h avant votre vol), vous recevrez ainsi votre carte d'embarquement par courriel ou par texto. Une fois à l'aéroport, vous n'aurez pas à vous présenter au comptoir de la compagnie aérienne si vous n'enregistrez pas de bagage en soute. Dans le cas contraire, vous n'aurez qu'à passer par le comptoir de dépôt de bagage. Autre avantage: plusieurs compagnies vous permettent de sélectionner un siège sans frais seulement à partir de l'enregistrement. Que vous soyez plus du type hublot ou allée, c'est le temps de choisir votre place parmi celles qui n'ont pas déjà été réservées par ceux qui ont payé.

 

3. Ne pas apporter de nourriture

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, oui, vous pouvez passer le contrôle de sécurité avec de la nourriture... du moins, la majorité des aliments. En apportant un lunch ou des collations, vous avez l'opportunité de bien manger et sans doute à meilleur prix que ce que vous pourrez trouver à l'aéroport. Même chose pour la bouteille d'eau. Vous ne pouvez pas passer la sécurité avec un contenant de plus de 100 ml à moins qu'il soit... vide. Pensez à placer une bouteille vide ou un contenant réutilisable dans votre bagage à main et remplissez-le une fois la sécurité passée. Vous économiserez ainsi quelques dollars.

 

4. Porter les mauvais vêtements

Pensez à porter des vêtements qui seront non seulement confortables pour votre vol, mais qui vous éviteront aussi de perdre du temps (et de retarder les autres) à la sécurité. Ceinture, souliers qui prennent un temps fou à délacer, survêtement à enlever... Il faut aussi penser à enlever tout ce qui risque de faire retentir le détecteur de métal.

 

5. Ne pas profiter de l'enregistrement des bagages gracieusement offert à la porte

Si vous voyagez seulement avec un bagage de cabine, on comprend que vous n'avez pas le goût de voir votre seul sac/valise prendre le chemin de la soute. Dans le cas inverse, n'hésitez pas à profiter de l'appel souvent fait par les agents à la porte de l'embarquement qui, en raison d'un trop grand volume de bagage de cabine, offrent aux passagers d'envoyer gratuitement leur bagage en soute. Comme vous devrez aller au carrousel à destination de toute façon, prenez vos essentiels, puis laisser-aller le reste.

 

6. Ne pas être agréable

Que ce soit au comptoir d'enregistrement, à la sécurité, à la porte d'embarquement ou dans l'avion, il vaut toujours mieux être souriant et sympathique. Soyons honnêtes, ce n'est pas toujours facile de rester zen, mais la gentillesse est toujours plus payante. Le personnel aura plus tendance à vous accommoder, voire même à vous accorder une faveur, si vous êtes un passager exemplaire. Pensez à votre karma!

 

7. Ne pas acheter de laissez-passer pour un salon

Si vous n'êtes pas un grand voyageur ayant atteint un statut «élite» ou si vous n'êtes pas détenteur d'une carte de crédit qui vous donne accès à un salon d'aéroport, vous devriez peut-être songer à sortir les quelques dizaines de dollars nécessaires de votre poche pour y avoir accès. L'occasion pourrait notamment être intéressante en cas d'un transit de plusieurs heures. Vous pourriez entre autres avoir accès à internet sans-fil, de la nourriture et des breuvages, mais surtout un endroit plus calme et confortable pour passer le temps. Certains salons permettent même aux voyageurs de prendre une douche.

 

8. Transmettre des informations personnelles via le réseau sans-fil de l'aéroport

Les réseaux sans-fil des aéroports sont souvent gratuits, mais pas forcément sécuritaires. Évitez donc d'y transmettre des données personnelles et des mots de passe. Vous pourriez avoir de mauvaises surprises pendant votre voyage ou à votre retour. Avez-vous vraiment le goût et le temps de gérer une fraude bancaire à l'extérieur du pays?

 

9. Ne pas identifier vos valises

Une erreur de débutant. Vous DEVEZ identifier vos bagages. De préférence de deux façons: en y notant votre nom et vos coordonnées d'abord, puis en les marquant avec un élément facilement repérable pour reconnaître votre valise parmi les autres qui lui ressemblent. Une courroie, un foulard, un autocollant... C'est ce qui rendra votre bagage unique.

Dans la même catégorie