/news/society

Trudeau sera «peut-être responsable» de quelques décès, selon Jean Lapointe

Nicolas Lachance | Agence QMI

L’ex-sénateur Jean Lapointe soutient que le premier ministre Justin Trudeau sera «peut-être responsable» de la mort de quelques personnes en raison de la légalisation de la marijuana.

«Aux prochaines élections fédérales, Justin, il n’aura pas mon vote. C’est clair, net et précis. Il ne le sait peut-être pas, mais inconsciemment, il va peut-être être responsable du décès de quelques gens», a déclaré Jean Lapointe, déçu de l’attitude du premier ministre du Canada.

 

Le gouvernement de Philippe Couillard venait tout juste d’annoncer de subvention de 1,5 M$ à La Fondation Jean Lapointe du gouvernement pour soutenir des actions de prévention de l’usage de substances psychoactives chez les jeunes.

La somme a été annoncée par la ministre. La ministre déléguée à la Santé publique et aux saines habitudes de vie, Lucie Charlebois et le ministre de l'Éducation, Sébastien Proulx, ont procédé à l’annonce en compagnie de l’ex-sénateur Jean Lapointe. Ce montant sera égalé par la Fondation, pour un total de 3 M$.

Inquiet

En marge de cette annonce, M. Lapointe a admis être «très inquiétant» de la légalisation du cannabis. Ce dernier croit qu’il faut maintenant mettre l’accent sur la prévention et l’information des dangers pour les adolescents qui vient avec le cannabis. «Ainsi, on aura un grand pas de fait», a-t-il dit, avant de s’attaquer au premier ministre du Canada Justin Trudeau.

Les ministres du gouvernement Couillard ont réitéré que la décision de légaliser la marijuana était celle du gouvernement fédéral et qu’elle avait été imposée au Québec.

«Ce n’est pas parce que c’est légal que c’est banal», a martelé la ministre Lucie Charlebois, qui veut protéger la santé et la sécurité des gens, principalement les personnes plus vulnérables comme les jeunes.