/regional/quebec/quebec

Pour les 15 prochaines années

Un contrat historique de 75 M$ pour Gentec

Diane Tremblay | Agence QMI 

François Giroux, président de Gentec

Courtoisie

François Giroux, président de Gentec

Gentec a annoncé la conclusion d’une entente de 75 millions $ sur les 15 prochaines années avec Hydro-Québec. Il s’agit du plus important contrat jamais signé par l’entreprise.

L’obtention de ce contrat permettra de consolider plus de 60 emplois à Québec dans le secteur de la fabrication et du soutien technique.

En vertu de l’entente, Gentec fournira des équipements électroniques intelligents afin d’assurer la fiabilité du réseau provincial ainsi que pour effectuer la surveillance à distance des installations et faciliter son entretien.

«C’est l’aboutissement d’une relation de confiance. Ça fait plusieurs décennies que l’on fait affaire avec Hydro-Québec», a déclaré François Giroux, président de Gentec.

L’entreprise fournira plusieurs équipements, dont le PES3 qui est intégré dans les différents systèmes et permet de contrôler la surveillance des différents appareillages dans les postes et les centrales électriques.

Entente de gré à gré

Le contrat de 75 millions $ a été conclu de gré à gré puisque c’est Gentec qui est à l’origine de cette technologie. L’entreprise prévoit construire une centaine d’appareils PES3 par année pendant 15 ans, ce qui va générer des retombées économiques positives.

«Ce contrat va nous donner une base solide et nous permettre d’assurer la pérennité du produit auprès de notre client pour de nombreuses années, car aujourd’hui, les choses bougent vite dans l’électronique», a indiqué M. Giroux.

De plus, ce contrat favorisera la rétention de la main-d’œuvre, a-t-il ajouté. «Quand on peut démontrer que les gens seront ici pour longtemps, c’est un gros plus. C’est bien beau, la pompe à bière et la table de billard, mais quand les gens sont assurés d’avoir une belle job bien payée, ça reste très attrayant», a poursuivi M. Giroux.

Gentec, qui a connu une croissance de 20 % de son chiffre d’affaires l’an dernier, compte 130 employés et le carnet de commandes, selon le président, s’annonce bien rempli pour la prochaine année.