/regional/montreal/monteregie

Encore des migrants entrent au pays par le chemin Roxham

Alors que Québec et Ottawa jouent une partie de bras de fer sur l’accueil des demandeurs d’asile, des images captées par l’hélicoptère TVA Nouvelles à la frontière canado-américaine montrent que l’afflux de migrants se poursuit toujours au pays.

La séquence, sur le chemin Roxham en Montérégie, montre un homme, une femme et un enfant se présenter pour demander le statut de réfugié.

D’ailleurs, lors de notre passage, TVA Nouvelles a constaté que la construction d’un nouveau bâtiment pour l'accueil de ces demandeurs d'asile a débuté.

À LIRE ÉGALEMENT:

Québec juge la réponse du fédéral «inacceptable»

Le gouvernement fédéral riposte aux quatre ministres

En janvier dernier, l’Agence QMI rapportait que le gouvernement fédéral avait lancé un appel d’offres pour l’achat et l’installation d’un «abri hivernisé» à la frontière canado-américaine.

Si la GRC assurait que ce ne serait pas une installation permanente, un porte-parole indiquait à l’époque que les deux roulottes qui faisaient office de lieu d’accueil des migrants étaient mal adaptées à la situation.

Chemin le plus facile

Ces immigrants passent la plupart par la frontière terrestre plutôt que par avion car cela est plus facile pour eux.

Les douaniers américains connaissent le stratagème et favoriseraient même le passage vers le Canada des migrants selon le Syndicat des douanes et de l'immigration canadien.

«C'est inhabituel des gens du Nigeria qui s'en viennent ici et qui demandent d'être admis comme visiteurs. On les ramasse par autobus à l'aéroport, on les emmène. Ils les questionnent, les agents d'immigration. Donc, ils doivent être bel et bien au courant, selon moi, du 'pattern' que ces gens-là font», croit le président du Syndicat, Jean-Pierre Fortin.

Dans la même catégorie