/regional/estduquebec/cotenord

Une panne des services de Telus donne des maux de tête aux usagers

Alexandre Cantin | TVA Nouvelles

Une panne qui a affecté les services de Telus dans l'est de la Côte-Nord a causé bien des soucis aux utilisateurs mercredi avant-midi.

Téléphones portables, téléphones filaires et internet, ce sont tous les services de Telus à l’est de Baie-Trinité qui ont été paralysés pendant une bonne partie de l’avant-midi jusqu’à Sept-Îles.

La panne a été causée par le bris d’un câble de fibre optique qui a été alourdi par la neige dans le secteur Pentecôte, à Port-Cartier. Le service a été rétabli vers 11 h 15.

Dans plusieurs commerces, les clients ne pouvaient pas payer par carte de débit ou de crédit.

Trente-et-une des 50 installations du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord ont été touchées. Il n’était pas possible d’obtenir des résultats de laboratoire et d’imagerie médicale. Le personnel a dû s’ajuster et les dirigeants du CISSS assurent que les services ont malgré tout été donnés.

Le point de service de Sept-Îles a été touché dans une moindre mesure puisque qu’il bénéficie d’un lien micro-onde plus lent, mais qui permet la transmission de données en cas de panne.

Ces interruptions de service internet peuvent survenir à quelques reprises pendant l’année. Une situation qui peut nuire au développement de certains secteurs d’activité, selon Guy Berthe, directeur administratif du Cégep de Sept-Îles, où la panne a notamment entraîné l’annulation de cours et quelques désagréments sur le plan des communications.

«Une région comme Sept-Îles, avec les entreprises qu'on a ici, avec l'enseignement... De plus en plus, on parle d'être connectés pour être capables de développer l'enseignement supérieur. Si on n’est pas bouclés, on se met en péril quelques journées par année.»

Telus s’est excusée auprès de sa clientèle pour les conséquences que la panne a entraînées. Son porte-parole François Gaboury a indiqué que l’entreprise n’a actuellement pas de plan de développement pour créer une redondance du réseau de fibre optique dans l’est de la Côte-Nord, ce qui permettrait de maintenir le service lors de bris.