/regional/montreal/montreal

Grève illégale évitée à la CSDM le 1er mai

Agence QMI

Une grève illégale des enseignants de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) prévue pour le 1er mai a été évitée grâce à une entente de principe conclue entre le syndicat et la CSDM.

Les deux parties ont refusé de dévoiler les détails de cet accord intervenu tard mercredi soir.

«Du côté de la CSDM, nous voulions arriver à une entente avec nos enseignants tout en nous assurant que les élèves puissent poursuivre leur année scolaire sans perturbation», a mentionné Catherine Harel Bourdon, présidente de la CSDM, par communiqué, jeudi.

L'Alliance des professeures et professeurs de Montréal a invité ses membres à se prononcer sur cette entente le 26 avril.

«Le conseil d'administration de l'Alliance recommandera cette entente de principe à son assemblée des personnes déléguées [puisque] c'est l'assemblée générale qui décidera de l'accepter ou de la rejeter», a précisé Catherine Renaud, présidente de l'Alliance.

Le débrayage annoncé aurait été illégal puisque les professeurs n’ont pas le droit de se prononcer sur un vote de grève pour négocier leur convention collective locale.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.