/news/law

Témoignage d’une victime

Le séducteur fraudeur était «très convaincant»

TVA Nouvelles 

Marc Soulières, un présumé fraudeur qui aurait escroqué plus d’une dizaine de personnes après les avoir séduites, était particulièrement convaincant, raconte une victime. Marie* assure qu’il était apprécié de tous et qu'il a également volé des collègues masculins.

«C’est vraiment un beau parleur, une personne qui va bien dire ce que tu veux entendre. C’est pas seulement au niveau de la séduction et pas seulement avec des filles en quête du grand amour», a dit Marie en entrevue au 9 Heures.

Marie, qui a fréquenté Marc Soulières sur une période six mois assure qu’il était quelqu’un de très populaire. Au travail, tout le monde l’appréciait et souhaitait être son ami. «Un peu tout le monde était tombé sous son charme», a-t-elle ajouté.

Or, dès le début de leur fréquentation, Marie a eu des doutes. Marc avait toujours des histoires rocambolesques et avait des problèmes d’argent.

«À ce moment-là, il me remboursait tout le temps, a assuré Marie. Mais c’était probablement avec l’argent volé à quelqu’un d’autre.»

Au final, Marie dit n’avoir perdu que son téléphone cellulaire au terme de cette relation.

Il habitait chez elle sans son consentement

Marie décrit Marc Soulières comme un homme trouvant tous les moyens pour subvenir à ses besoins. Seulement deux semaines après le début de leur relation, Marie a réalisé que Marc habitait maintenant chez elle, sans qu’elle ne le sache.

«Tout ce qu’il possédait, c’était un petit sac de sport, a-t-elle raconté. Tous les soirs, il venait me trouver après mes études à 22 h et il repartait le matin à 6 h. Je trouvais ça un peu intense qu’il vienne me voir tous les jours.»

Il a fait croire que ses parents étaient décédés

Au travail, il a convaincu tous ses collègues que ses parents étaient morts du cancer. Il vendait alors des bracelets pour amasser, disait-il, des fonds pour la cause. Or, ils sont toujours vivants et habitent à Longueuil.

«C’est probablement là qu’il habite, j’imagine, parce qu’il n’a pas d’argent pour un loyer», a dit Marie.

Le suspect de 34 ans qui a été retrouvé grâce à des informations du public n'a pas résisté à son arrestation et devra faire face à 17 accusations, soit 13 de fraudes et 4 de vols.

Si vous possédez d'autres informations à son sujet, ou si vous croyez avoir été victime de cet homme, vous êtes invités à contacter «Échec au crime» au 1-800-711-1800 ou le 911.

*Marie est un prénom fictif utilisé pour préserver l’anonymat de la victime

Dans la même catégorie