/news/politics

La ministre McKenna veut garder le plastique hors des poubelles

La ministre fédérale de l'Environnement, Catherine McKenna, a lancé dimanche une consultation sur la revalorisation du plastique a l'occasion du Jour de la Terre.

De passage à Eastern Passage, en Nouvelle-Écosse, où elle a participé à une corvée de nettoyage sur une plage, la ministre McKenna a expliqué que son gouvernement souhaite «élaborer une approche fédérale-provinciale-territoriale pour garder le plastique au sein de l’économie et hors des sites d’enfouissement et de l’environnement».

Pour ce faire, le ministère de l'Environnement invite les Canadiens à soumettre leurs idées et suggestions, afin d'élaborer sa politique. Celles-ci peuvent être acheminées par courriel, par la poste ou via la plate-forme d'échange en ligne PlaceSpeak.

«J'ai très hâte de travailler avec nos partenaires ici au pays, avec nos homologues du G7 et d'autres intervenants à l'étranger pour veiller à ce que les plastiques soient réutilisés et recyclés judicieusement, d'une façon qui avantage notre économie et notre environnement», a fait valoir la ministre par communiqué

Selon le ministère, le Canada recycle à peine 11 % du plastique utilisé sur son territoire, soit à peine plus que le taux de 9 % observé tout autour du monde. En 2010, ce sont environ 8000 tonnes de plastique qui se sont retrouvées dans les cours d'eau du pays.

Dans la même catégorie