/news/currentevents

Des travailleurs de la construction ont tenté d’arrêter l’assaillant

TVA Nouvelles

Au lendemain de l’attaque au camion- bélier qui a fait 10 morts et 15 blessés à Toronto, Félix Séguin, l’envoyé spécial de TVA Nouvelles sur place, a rencontré un des témoins de l’événement qui secoue tout le pays.

À LIRE ÉGALEMENT

Le premier ministre Trudeau prend la parole

Camion-bélier: Alek Minassian doit comparaître ce matin

10 morts, 15 blessés dans une attaque au camion-bélier à Toronto

Le suspect est Alek Minassian, 25 ans

«J’ai vu des gens sauter pour éviter de se faire happer»

Stewart Jones a été témoin de la scène alors qu’il se trouvait dans un parc à proximité.

«Les gens se sont mis à crier soudainement : ‘’ quittez le trottoir, quittez le trottoir’’. Je ne savais pas ce qu’il se passait. Je me suis arrêté là, quelques secondes, et j’ai vu une autopatrouille arriver», raconte M. Jones.

Il a ensuite vu des gens arriver en larmes, en sanglotant.  «J’ai vu les corps, des gens qui faisaient des manœuvres de réanimation. Ç’a brisé mon cœur.»

Une chose qui l’a profondément marqué est de voir de jeunes hommes tenter d’arrêter l’assaillant.

«J’ai vu un groupe de jeunes hommes, des travailleurs de la construction, qui visiblement courraient après le véhicule. J’ai vu dans leurs yeux justes cette incroyable urgence primale de retrouver le véhicule. Ces gens étaient totalement déterminés», raconte le témoin. 

La vaste scène du drame qui s’étend sur plus de 2 kilomètres au nord du centre-ville de Toronto sera par ailleurs longue à enquêter.

Les restes de l’attaque étaient toujours visibles mardi matin, des objets personnels jonchaient toujours le sol.

Alek Minassian, l’auteur présumé de l’attaque doit comparaître au palais de justice de la ville, mardi matin.

L’événement s’est produit lundi, un peu avant 13h30, sur la rue Yonge, près de l’avenue Finch, dans le nord de Toronto. Le suspect a fui la scène avant d'être retrouvé par les autorités.

La fourgonnette, qui semble avoir été louée, s’est immobilisée sur le trottoir à environ deux kilomètres de l’intersection de l’avenue Finch, près des avenues Poyntz et Sheppard.

Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montre le suspect, à l’extérieur de son véhicule, pointer un objet vers un policier qui s’approche de lui en plein milieu de la rue. Il laisse tomber l’objet avant d’être arrêté.

En point de presse en début de soirée, le chef de la police de Toronto, Mark Saunders, a indiqué que la police considère qu'il s'agit d'un geste délibéré. Il ne s'est toutefois pas avancé sur les motifs d'Alek Minassian et s'est gardé de qualifier l'attaque de terroriste.

 

Dans la même catégorie