/news/society

Vivre avec la sclérose en plaques

Patricia Hélie | TVA Nouvelles

La sclérose en plaques, une maladie dégénérative qui touche environ 20 000 personnes au Québec, bouleverse le quotidien des patients qui en sont atteints.

C'est notamment le cas de Kim Larivière, une mère de famille de 32 ans qui demeure à Saint-Barnabé-Nord, en Mauricie. Celle-ci a appris il y a cinq ans qu'elle souffre de sclérose en plaques.

«C'est comme si, avant de se lever, on pigeait un symptôme qui va nous péter dans la face», a illustré Mme Larivière, qui éprouve de nombreux ennuis liés à sa maladie.

Parmi les symptômes possibles, qui varient au quotidien, elle note des picotements aux doigts, des douleurs atroces aux os, des problèmes d'élocution et cognitifs et des spasmes involontaires. Parfois, elle se retrouve clouée au lit, que ce soit par la fatigue ou parce que ses jambes ne veulent plus lui obéir.

Au Canada, environ 100 000 personnes sont atteintes de sclérose en plaques, soit près d'une personne sur 360. Il s'agit du taux de prévalence de la maladie le plus élevé au monde.

En général, la sclérose en plaques se déclare entre 15 et 40 ans et elle touche trois fois plus de femmes que d'hommes.Mai est le mois de la sensibilisation à la sclérose en plaques. En plus de la traditionnelle marche de l'espoir et de la campagne de l'œillet, une campagne de dons par texto aura aussi lieu.

C'est l'écrivain Guillaume Morissette et sa conjointe, Guylaine Beaudoin, de Beaudoin relations publiques, qui ont accepté la présidence d'honneur de la campagne 2018 de la Société canadienne de la sclérose en plaques, section Mauricie.

Dans la même catégorie