/regional/sherbrooke/estrie

Des pneus très usés sont retravaillés et vendus à fort prix

Marika Simard | TVA Nouvelles

Des Sherbrookois ont acheté des pneus usagés à fort prix sur le site de revente Kijiji et se sont fait flouer par un homme qui propose des produits retravaillés particulièrement usés.

Le vendeur utilise un outil pour travailler le pneu usé afin de lui donner une impression de profondeur. Souvent, seul le mécanicien peut remarquer que la surface du pneu est fissurée et que les entailles sont inégales.

«C'est très dangereux, s'inquiète Stéphane Martel, propriétaire de Pneu Goulet de Sherbrooke. Il affaiblit le pneu, il l'amène à la ceinture d'acier. Ça fait en sorte que le pneu n'a plus d’adhérence.»

Lorsque les garagistes s'aperçoivent d'une telle pratique, ils refusent d'installer les pneus puisqu'ils ont une responsabilité envers leurs clients.

Le Service de police de la Ville de Sherbrooke est bien au fait de la situation. L'homme de la région fonctionne toujours de la même façon, et ce, depuis quelques années: il vend des pneus sur les réseaux sociaux, donne rendez-vous à ses clients dans le stationnement d'un centre commercial et demande à être payé en argent comptant.

«Le gars ne donne jamais son adresse personnelle, il donne rendez-vous dans un stationnement. Même si on fait attention de vérifier, les pneus sont si sales qu'il est difficile de voir s'ils sont retravaillés», a relaté une cliente flouée.

Certaines personnes ont versé plus de 700 $ à l'homme, avant de se rendre compte que les pneus étaient inutilisables.