/news/politics

«Je lève mon chapeau à Québec solidaire»

«Québec solidaire ne fait pas seulement parler de transparence, ils sont transparents. Ils ne parlent pas des deux côtés de la bouche. Québec solidaire bravo», a déclaré le chroniqueur Richard Martineau dans le cadre de sa chronique «Réveillez-vous» diffusée au Québec Matin.

À LIRE ÉGALEMENT

Des allocations de logement entourées de secret

Le commentateur faisait référence à cet article du Bureau d’enquête dans lequel on apprend que la quasi-totalité des élus de l’Assemblée nationale, libéraux et caquistes en tête, refusent de dévoiler leur allocation de frais de logement payée par les contribuables.

«Je suis déçu des députés caquistes qui parlent beaucoup de transparence et de gestion responsable et qui ne veulent pas en parler... Je ne m’attends pas à grand-chose des libéraux!», explique le chroniqueur.

«Sur 61 des députés libéraux, aucun ne veut dévoiler son allocation de logement», précise-t-il.

Seuls neuf députés, les trois de Québec solidaire (QS) et six du Parti québécois sur 27, ont accepté de rendre publics les montants qu’ils ont réclamés en frais de logement pour l’année 2016-2017 à la suite d’une demande d’accès de notre Bureau d’enquête.

«Ce qui est hallucinant, c’est que pendant 10 ans, l’Assemblée nationale s’est battue devant les tribunaux, s’est rendue en Cour suprême pour interdire aux médias d’avoir accès à ces informations là!», ajoute-t-il.

Malgré ces démarches, les députés n’ont aucune obligation de divulgation de leurs allocations de logement.

«C’est notre argent, on a le droit de savoir comment vous la dépenser!», conclut-il.

 

 

 

 

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.