/regional/montreal/montreal

Rue Sainte-Catherine: une rue revampée sans stationnement

Sarah Daoust-Braun | Agence QMI

Montréal réaménagera la rue Sainte-Catherine en y enlevant les espaces de stationnement et en élargissant les trottoirs.

Lorsque l’artère sera revampée, les voitures ne pourront circuler que sur une seule voie entre les rues Bleury et Mansfield, ont confirmé nos sources à l'hôtel de ville de Montréal, mercredi soir. Les espaces de stationnement seront retirés et une voie de livraison sera aménagée à droite.

L’avenue McGill sera également piétonnisée et le square Phillips fera davantage de place aux piétons et à la verdure, ont précisé nos sources.

«Si on enlève quelques places pour laisser un trottoir pour plus de piétons, je crois que c’est à notre avantage», a réagi Roger Azuelos, propriétaire de la boutique de vêtements pour hommes Emmanuel. Selon le commerçant, l’été est la saison la plus occupée et il n’y a de toute façon jamais d’endroit où se garer.

L’administration de Valérie Plante n’a pas voulu confirmer officiellement ces informations, indiquant seulement que la mairesse avait rencontré des représentants de commerces mercredi après-midi pour leur présenter le nouveau plan de réaménagement, qui sera dévoilé aujourd’hui.

Travaux difficiles

Les attentes sont grandes alors que la première phase des travaux de réfection, amorcée en janvier, durera quatre ans.

Depuis le début du chantier, des commerçants ont dit craindre que ces travaux affectent leur achalandage et leur chiffre d’affaires d’ici les prochaines années, alors que la rue Sainte-Catherine vit déjà des moments difficiles avec la fermeture de 60 commerces en cinq ans.

Roger Azuelos a perdu en moyenne entre 30 % et 40 % de son chiffre d’affaires depuis le début des travaux.

Ce dernier a d’ailleurs reçu l’invitation pour assister à la présentation du concept d'aménagement, qui se déroulera jeudi après-midi à l’hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth.

Valérie Plante sera sur place en compagnie du responsable de la Ville intelligente, des technologies de l’information et de l’innovation François Croteau.

Des consultations avaient été menées en 2014 pour réaménager la rue, et un plan avait été présenté en 2015 sous l’ancienne administration de Denis Coderre.

«Il y a un beau travail qui a été fait sur le terrain avec les commerçants et les riverains. Il ne faut pas mettre ça aux poubelles. Il y a des ajustements qu’on fait par rapport à l’ancienne administration», avait déclaré en décembre la mairesse, lors d’une entrevue avec le «24 Heures».

La nouvelle administration abandonne d’ailleurs l'idée d'installer des trottoirs chauffants sur l’artère, estimant le projet trop coûteux.

Le plan commerce, qui détaillera la compensation offerte aux commerçants touchés par les travaux, notamment ceux sur Sainte-Catherine, sera dévoilé au mois de juin.

- Avec la collaboration d'Yves Poirier, TVA Nouvelles

Dans la même catégorie