/news/society

Maison Flora Tristan

La mode qui guérit

TVA Nouvelles

Dans le cadre de leur campagne de financement, le centre d’hébergement pour femmes victimes de violence La Maison Flora Tristan s’allie au designer montréalais Nathon Kong qui a conçu, en collaboration avec l’entrepreneure Anna Goodson,  un veston pour hommes ainsi qu’un carré de soie.

Le designer a créé ses pièces à partir d’une œuvre de l’artiste féministe Missme.

«C’est quelque chose qui me touchait profondément parce que [la violence conjugale] est une partie de la cause féministe dont on parle peu», explique l’artiste Missme.

La Maison Flora Tristan offre depuis une trentaine d’années des services d’hébergement d’urgence et de transition pour les femmes issues de toutes les communautés culturelles victimes de violence conjugale et leurs enfants.

L’établissement montréalais compte 16 places en hébergement d’urgence et offre des logements transitoires qui permettent aux victimes de retrouver leur autonomie en toute quiétude.

«C’est une belle campagne qui nous a été proposée», précise la directrice générale de La Maison Flora Tristan, Chloé Deraiche.

Tous les profits générés par la vente des carrés de soie seront remis à La Maison Flora Tristan et 20% pour les costumes.

Il reste une cinquantaine de vestons. Il est possible qu’un deuxième lot de carrés de soie soit imprimé puisque le premier s’est écoulé très rapidement.

 

Dans la même catégorie