/regional/montreal/montreal

Un cimetière contre le projet pilote de la mairesse

Yves Poirier | TVA Nouvelles

TVA Nouvelles a appris qu’un joueur de taille sur le Mont-Royal, le cimetière Notre-Dame-des-Neiges, ajoute sa voix aux dizaines de milliers de personnes qui questionnent le projet pilote de l’administration Plante qui va fermer la voie de transit Camillien-Houde à compter du 2 juin, et ce, jusqu’au 31 octobre.

Joint par TVA Nouvelles, Miguel Castellanos, curé de la basilique Notre-Dame et président du conseil d’administration de la Fabrique de la paroisse de Notre-Dame de Montréal, qui gère la basilique et le cimetière, s’est dit préoccupé pour les familles endeuillées.

Certaines d’entre elles craignent de ne plus avoir accès au cimetière via l’entrée sur le chemin Remembrance. Une portion de la voie d’une longueur d’environ 500 mètres sera en effet interdite à la circulation.

Certains citoyens dont les proches sont enterrés au cimetière trouvent désolant de devoir faire le tour de la montagne pour accéder au cimetière par l’entrée principale.

«Les préoccupations des familles endeuillées sont aussi mes préoccupations. Le deuil est une étape difficile. Il est malheureux que le projet pilote soit un obstacle de plus pour les familles fragilisées. Je suis sensible à la réalité des gens qui utilisent la voie de transit en provenance de l’est pour venir au cimetière», affirme M. Castellanos.

«Nous avons rencontré le responsable des grands parcs au comité exécutif, Luc Ferrandez, pour lui faire part de nos préoccupations. Je lui ai fait part aussi du fait qu’il fallait trouver une solution concrète pour faciliter la vie gens qui doivent se rendre au cimetière soit pour visiter leur défunt ou pour assister à des funérailles. La discussion est ouverte, mais nous n’avons pas de réponses de leur part pour l’instant.»

Dans la même catégorie