/regional/quebec/quebec

De l’amour et de la solidarité pour Rosalie

 - Agence QMI

GRACIEUSETÉ

L’office des anges en l’honneur de Rosalie Gagnon, 2 ans, décédée tragiquement le 18 avril dernier, sera une cérémonie empreinte de solidarité et d’amour, promet l’abbé Onil Godbout, chargé de présider l’événement.

La cérémonie se tiendra samedi, à 11 h, en l’église Saint-Rodrigue, à Québec.

«Ce sera une célébration hautement symbolique. Nous allons d’abord évoquer la vague de sympathie, de solidarité et de tristesse de la population qui s’est manifestée, à la suite du décès de Rosalie», a indiqué l’abbé Godbout.

Il s’agit d’une cérémonie délicate, un genre de cérémonie auquel l’abbé n’est pas habitué: «cet événement-là, humainement, il n’a pas de sens».

Malgré tout, il souhaite également parler d’espoir. «Nous irons chercher de l’espérance dans la parole de Dieu. Dieu qui ne ferme pas les yeux sur le mal qui nous entoure, mais qui dit que ce n’est certainement pas pour ça qu’il nous a créés», fait-il valoir.

La population est conviée à l’office de Rosalie, en guise de remerciement pour sa solidarité durant des jours difficiles. L’abbé insiste d’ailleurs sur l’importance d’être unis, lors de la cérémonie à venir.

«Je souhaite que notre rassemblement, samedi, nous permette de nous sentir solidaires les uns des autres, pour confier Rosalie à l’au-delà, a déclaré l’abbé Godbout. Même si je ne fais pas abstraction de la tragédie, des circonstances dans lesquelles est survenu le décès de Rosalie, je me concentre davantage sur la tristesse d’un enfant.»

À l’image de l’enfant

C’est l’entreprise funéraire Harmonia, qui est responsable de l’office des anges – nom donné à des funérailles lorsque l’enfant décédé n’est pas baptisé.

«Ce sera une cérémonie belle, sobre et à l’image de Rosalie, c’est tout ce que je peux vous dire», a indiqué brièvement Solange Pelland, directrice des opérations funéraires chez Harmonia Québec.

C’est le grand-oncle de la petite défunte, Steeve Gagnon, qui s’est assuré qu’elle soit portée dignement à son dernier repos.

«Cette petite-là aura une belle cérémonie. On fait ça dans la paix, dans le calme et dans l’amour comme elle le mérite. Ensuite, nous allons reprendre nos vies normales», a-t-il conclu.

Dans la même catégorie