/finance/homepage

Hausse des revenus et des profits de Postes Canada

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Le secteur Postes Canada, division du Groupe d’entreprises de Postes Canada, a dévoilé jeudi des revenus et des profits en hausse au cours de l’exercice financier 2017, en raison de la croissance du commerce électronique.

Le secteur qui assure la livraison du courrier aux Canadiens a enregistré l’an dernier des revenus de 6,4 milliards $, soit une hausse de 4,1 % ou 231 millions $ par rapport à 2016. Les revenus des Colis ont notamment atteint 393 millions $, ou 23,1 %, par rapport à 2016.

«En 2017, les revenus des Colis du secteur Postes Canada ont dépassé pour la première fois les 2 milliards $, a indiqué la société d’État. Les revenus annuels du secteur Colis ont augmenté de plus de 900 millions $ depuis 2011, année où la Société a pris un virage pour se concentrer sur le commerce électronique.»

Dans son rapport financier, la compagnie indique que cette hausse des revenus a en partie contrebalancé l’érosion continue des volumes du secteur courrier transactionnel et les baisses du secteur marketing direct.

Postes Canada a d’ailleurs enregistré des profits avant impôt de 74 millions $ en 2017, comparativement à 55 millions $, l’an dernier.

«En s'adaptant aux besoins changeants des Canadiens, qui utilisent davantage le service postal pour la livraison d'articles achetés en ligne que pour le courrier, Postes Canada est devenue et demeure le no 1 des colis au pays», a souligné Postes Canada.

Postes Canada est l’une des entités formant le Groupe d’entreprises de Postes Canada, qui comprend aussi les filiales Purolator, SCI et Innovaposte.

Dans l’ensemble, le Groupe a déclaré des profits de 144 millions $ pour 2017, comparativement à 81 millions $, en 2016. Les revenus ont aussi crû, passant de 7,8 milliards $ à 8,2 milliards $, en un an.

La filiale Purolator a rapporté un bénéfice avant impôt de 120 millions $, soit une hausse de 53 millions $, également due à la croissance du commerce électronique.