/news/currentevents

Témiscouata-sur-le-Lac

Plus de 5000 messages de sympathie pour le pompier mort au combat

TVA Nouvelles

Un ouragan de solidarité a soufflé sur la municipalité de Témiscouata-sur-le-Lac, moins de 36 heures après la mort d’un pompier pendant une intervention dans une usine.

Mardi soir, les pompiers volontaires de l’usine Cascades sont intervenus pour un incendie dans la sècherie. Un tuyau rempli d’eau à cause des gicleurs a cédé et est tombé sur Carmel Moreault, 54 ans, qui effectuait une inspection après l’extinction des flammes.

«Carmel, il était là au mauvais moment, au mauvais lieu. Ça aurait pu arriver une minute avant, une minute après», a déclaré le maire Gilles Garon, en entrevue dans l’émission «Le 9 heures».

Depuis l’événement tragique qui a bouleversé la brigade et la municipalité, plus de 5000 messages de sympathie ont été acheminés à la municipalité.

Ces messages sont d’un «grand réconfort pour tout le monde», notamment la famille et les membres de la brigade d’incendie, dit-il.

Plusieurs de ces messages proviennent de pompiers.

«Ce sont de grandes familles. Il y a une fraternité énorme chez les pompiers volontaires au Québec, et ce ne sont pas toutes des petites équipes, souligne le maire. Ils partagent les mêmes valeurs, au niveau du service aux citoyens, de protéger les actifs des gens, leur vie.»

Le maire Garon se souvient de M. Moreault comme d’un bon vivant qui s’impliquait beaucoup et qui était toujours prêt à donner un coup de main, un homme très dynamique et un boute-en-train.

La municipalité travaille à l’organisation de funérailles civiques pour saluer le pompier tombé au combat. On s’attend à ce qu’il y ait beaucoup de gens dans l’assistance.

Dans la même catégorie