/news/society

La maladie de Lyme fait déjà des victimes au Québec

TVA Nouvelles

Malgré le printemps froid et tardif, la tique responsable de la maladie de Lyme a déjà commencé à faire des victimes au Québec.

Cette maladie, qui s’attrape par la morsure d’une tique, peut avoir des conséquences très graves si elle n'est pas soignée rapidement.

L'Institut national de la Santé publique du Québec surveille de près la propagation de la tique qui gagne du terrain au Québec, avec le réchauffement climatique.

«La maladie de Lyme est en forte progression depuis quelques années, donc c'est sûr qu'on s'attend encore à beaucoup de cas de maladie de Lyme cette année», explique Sandy Briand, conseillère scientifique pour l’organisation.

En 2012, il n'y avait que 43 cas déclarés; l'an dernier, on en rapportait 327 dans la province.

Mais comme il est difficile de diagnostiquer la maladie, particulièrement au Québec, plusieurs personnes atteintes n'entrent pas dans ces statistiques, comme Sindy Chatelle, de Lac-Saint-Charles.

Elle s'est fait piquer en 2012, mais ce n'est que l'an dernier qu'elle a réussi à avoir un diagnostic en allant aux États-Unis.

«Quand tu n'es plus capable de faire ta journée parce que tu as mal... Quand tu dors mal la nuit, tu as des spasmes musculaires, des douleurs, tu as des vertiges, des sueurs, comment voulez-vous être en forme après, le lendemain?», a-t-elle raconté à TVA Nouvelles.

Au Québec, il y a d'ailleurs une association de la maladie de Lyme qui revendique de meilleurs soins et de meilleurs dépistages de la part des médecins.

Dans la même catégorie