/news/politics

Québec 2018

Gerry Sklavounos ne sollicitera pas de nouveau mandat

TVA Nouvelles

Le député de Laurier-Dorion Gerry Sklavounos annonce qu’il ne sollicitera pas un nouveau mandat lors des prochaines élections provinciales, en octobre prochain.  

«Après quatre mandats à l’Assemblée nationale au service des citoyens de Laurier-Dorion, je décide que le moment est venu pour moi d’accorder plus de temps à ma jeune famille, a-t-il déclaré par voie de communiqué, vendredi en fin d’après-midi. L’arrivée de notre troisième enfant, attendu avec impatience le mois prochain, a fait pencher la balance de manière décisive.»

M. Sklavounos précise toutefois qu’il terminera «ce dernier mandat avec le sentiment d’avoir réellement contribué à améliorer la qualité de vie de nos familles, nos aînés et nos concitoyens vulnérables».

Le député de Laurier-Dorion avait été exclu du caucus libéral en octobre 2016, après avoir été visé par des allégations d’agression sexuelle sur une étudiante de l’Université Laval, Alice Paquet.

En février 2017, le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) décidait de ne pas porter d'accusation contre lui puisqu’«aucun acte criminel n’a été commis».

Plus récemment, une jeune militante libérale a affirmé que le député de Laurier-Dorion lui aurait fait des avances sexuelles alors qu’elle était âgée de 15 ans.

Le Parti libéral du Québec avait du même coup décidé de ne pas le réintégrer au sein de son caucus.